GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cuba dénonce l'«expulsion injustifiée» par Washington de deux de ses diplomates (ministre des Affaires étrangères)
    • Washington expulse deux diplomates cubains à l'ONU accusés d'atteinte à la sécurité nationale (département d'Etat)
    • Justin Trudeau considère «totalement inacceptable» de s'être grimé en Noir
    Science

    Du corail contre le cancer

    media Le corail Palythoa, que l'on trouve dans les eaux du Pacifique, et sa toxine, la palytoxine, pourraient aider à lutter contre des cancers du sang. ERIC DELL' ERBA / AFP

    Deux Marseillais, un chercheur et un ingénieur en aquaculture, pensent avoir ciblé des molécules potentiellement décisives dans la lutte contre des cancers, notamment ceux du sang : une toxine, en réalité, qui provient d'un corail ! Leur idée intéresse les chercheurs de l'institut Paoli-Calmettes, pôle d'excellence dans la lutte contre le cancer. Visite du labo-bassin un peu particulier de la start-up française Coral Biome, situé dans le campus de Luminy, à Marseille.

    Avec notre correspondant à Marseille, Stéphane Burgatt

    Des coraux de toutes les couleurs sont répartis dans quarante bassins, et sur la centaine d'espèces cultivées ici, une en particulier retient l'attention de l'ingénieur en aquaculture Frédéric Gault : « C’est le corail qui est ici qu’on appelle un Palythoa, montre-t-il. C’est une jolie fleur avec des petits tentacules tout autour comme si on l’avait parsemée de neige. Donc on peut imaginer un disque avec des tentacules sur le tour avec une petite bouche verte fluo au milieu. »

    Le Palythoa est un corail porteur de grands espoirs : « Nos premiers travaux ont permis de mettre en évidence une molécule qu’on appelle la palytoxine qui s’est avérée être efficace sur plusieurs types de cancer, dont des leucémies. »

    Le corail produit cette toxine pour se défendre. Et quand Frédéric Gault le manipule, c'est avec précaution car la palytoxine est une arme mortelle : « Elle peut vous tuer, radicalement. C’est la deuxième toxine la plus puissante du monde marin. On fait très attention. Idéalement on porte des gants, des lunettes, même assez résistants. »

    Une question de dosage

    Un poison pour combattre le cancer ? L'idée n'a rien de farfelu pour Frédéric Gault : « C’est une question de dosage. Il s’avère qu’à haute dose, ça peut tuer très rapidement un être humain bien portant. Et il s’avère qu’à des doses infimes sur des cellules cancéreuses agressives, on a des résultats exceptionnels. C’est un million de fois plus actif sur des cellules cancéreuses que sur des cellules saines. »

    Après des premiers essais réussis en éprouvette, les deux associés de Coral Biome espèrent mettre à l'épreuve leur théorie sur des souris d'ici la fin de l'année. Et si ces essais sont concluants, ils passeront aux expérimentations humaines d'ici deux ans.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.