GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    • Commerce: Trump ne pense pas aboutir à un accord avec Pékin avant l'élection de 2020
    • Procès Mélenchon en France: le jugement mis en délibéré au 9 décembre
    • Greta Thunberg espère que la société a atteint «un tournant» sur le climat (interview à l'AFP)
    Science

    Climat: le réchauffement a fait 600 000 morts en 20 ans, selon l'ONU

    media .Inondations à Mandelieu-la-Napoule, près de Cannes, dans le sud de la France, le 4 octobre 2015. Reuters/Eric Gaillard

    Le réchauffement climatique est à l'origine de plus de 600 000 morts depuis 20 ans. C'est ce que révèle un rapport des Nations unies rendu public lundi. Une publication qui, comme un électrochoc, illustre l'urgence d'agir à une semaine de la COP21. La majorité des victimes se trouvent dans les pays pauvres

    Les catastrophes climatiques ont tué 606 000 personnes depuis 1995, soient un peu plus de 30 000 par an.

    Et près de 90% des victimes vivaient dans des pays dits du sud, au sens large du terme puisqu'on y trouve par exemple la Chine, nation la plus touchée. Viennent ensuite, l'Inde, le Bangladesh, les Philipinnes et la Thaïlande.

    Le lourd tribut du Kenya et de l'Ethiopie

    En Afrique, ce sont le Kenya et l'Ethiopie qui payent le plus lourd tribut aux catastrophes climatiques. L'étude détaille aussi avec précision le nombre de catastrophes par catégories rendant le tableau encore plus saisissant. En première place les inondations meurtrières, il y en a eu 3 062 en 20 ans, responsables de 157 000 décès.

    Les tempêtes, ensuite, avec plus de 240 000 morts. Enfin les épisodes de températures extrêmes ont fait 165 000 victimes. Outre les pertes humaines, l'ONU souligne également l'impact économique de ces différentes catastrophes. Plus de 2 700 milliards de dollars depuis 1995.

    Trouver des accords permettant de réduire les bilans humain et financier de ces événements climatiques apparait donc essentiel lors de la COP21 où 140 chefs d'Etat ou de gouvernement sont attendus.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.