GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Découverte: le requin lanterne-ninja, ça vous dit quelque chose?

    media Capture d'écran, The Lantern Shark Glows in the Dark | Alien Sharks, vidéo en ligne sur Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=FAFQ181E5aU Capture d'écran / Discovery

    Une nouvelle espèce de requin a été découverte par des chercheurs américains, dans les profondeurs de l’océan Pacifique. La découverte remonte à 2010, mais l'identification précise du requin lanterne-ninja vient d'être publiée dans la revue scientifique de la Fondation des sciences de l'océan en Californie.

    Sa peau est double face. D’un côté, elle est noire comme l'habit d’un ninja japonais à qui il emprunte sa technique furtive de chasse. De l’autre, elle est phosphorescente, comme une lanterne, lui permettant de se confondre avec la faible lumière qui pénètre l'océan.

    Le requin lanterne-ninja est petit : il ne mesure que 50 centimètres. Mais il ne faut pas s’y méprendre, puisque sa mâchoire est tout aussi redoutable que celle de son cousin des « Dents de la mer ».

    Vivant à 1000 mètres de profondeur, il se nourrit principalement de crevettes et de petits poissons.

    Invisible aux yeux de ses proies

    Dans cette ambiance sous-marine sombre, sa robe noire lui permet de se cacher de ses prédateurs. Mais, lorsque ses « phosphores » s'éclairent pour s'adapter à la luminosité, il devient presque invisible aux yeux de ses proies.

    Le requin lanterne-ninja doit son nom aux petits cousins d'un des chercheurs qui l'ont découvert au large du Costa Rica. Un surnom percutant, contrairement à son nom scientifique : Etmopterus benchleyi.

    Aujourd’hui, seuls 20 % des requins existants auraient été découverts. Le requin lanterne-ninja a la « chance » de passer de l'ombre à la lumière.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.