GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Aujourd'hui
Lundi 30 Mai
Mardi 31 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Notre système solaire compterait une 9e planète, selon des chercheurs

    media Une vue d'artiste de ce que pourrait être cette neuvième planète de notre système solaire. REUTERS/R. Hurt/Caltech/IPAC/Handout via Reuters

    Il y aurait peut-être une neuvième planète dans notre système solaire, estiment des chercheurs dans un article publié dans la revue scientifique américaine Astronomical Journal. Environ 10 fois plus massive que la Terre, elle se situerait à 30 milliards de kilomètres de nous. Trop loin pour l'observer directement. C'est donc par des moyens détournés que les scientifiques ont pu la trouver. Mais il faudra trouver un moyen de la regarder directement pour en avoir le cœur net.

    Notre système solaire serait doté d’une 9e planète. L’idée n’est pas nouvelle. Cela fait bien un siècle qu'on en parle, surtout les adeptes de la théorie du complot, qui la surnomment planète X. Une planète jumelle de la Terre que les scientifiques nous cacheraient, parce qu'elle serait faite de diamants.

    Cette planète n'existe pas. En revanche, il pourrait bel et bien y avoir une vraie 9e planète, bien réelle celle-là. D'une dizaine de fois la masse de la Terre, elle se situerait loin au-delà de l'orbite de Neptune, à la frontière d'une région qu'on appelle la ceinture de Kuiper, à 30 milliards de kilomètres de nous. Mais elle est malheureusement bien trop loin pour l'observer directement.

    C'est en étudiant les trajectoires d'objets du système solaire qui se trouvent dans la même région que les scientifiques sont arrivés à cette conclusion. Ces trajectoires sont un peu étranges, et ils ont donc supposé qu'il devait y avoir dans le voisinage quelque chose de gros qui perturberait leur orbite. Et il pourrait s’agir d’une 9e planète.

    Après avoir fait les calculs, ils sont quasiment certains que cette hypothèse est la bonne. Mais avant de crier « eurêka ! » et de penser à un nom pour cette nouvelle planète, il pourra encore s'écouler un peu de temps. Seule une observation directe pourra confirmer définitivement son existence. Et cela peut prendre encore quelques années.

    Le professeur et astronome Mike Brown présente les conclusions de l'étude scientifique avançant l'existence d'une neuvième planète dans notre système solaire. REUTERS/Mario Anzuoni

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.