GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Manifestations contre la loi Travail: à l'ouest du pays, les ponts de Normandie et de Tancarville bloqués
    • Energie: le baril de Brent au-dessus de 50 dollars pour la première fois de l'année
    Science

    La pollution de l'air ferait plus de 5 millions de morts par an

    media Deux femmes marchent sur un pont, face au quartier des affaires de Pudong, à Shanghai, sous un épais nuage de pollution, le 15 décembre 2015. REUTERS/Aly Song

    Cinq millions de personnes dans le monde meurent prématurément à cause de l'air pollué. Plus de la moitié des personnes victimes de la pollution vivent en Chine et en Inde. Et selon une nouvelle étude américaine, le nombre de morts prématurés liés à la pollution de l'air va augmenter dans les vingt prochaines années.

    En 2013, 1,6 million de Chinois et 1,4 million d'Indiens sont morts avant leur heure, à cause de la pollution.

    La faute aux particules fines dans l'air ! L'OMS préconise un niveau maximum de l'ordre de 25 microgrammes par mètre cube par jour, mais des villes comme New Delhi ou Pékin enregistrent des niveaux à plus de 300 microgrammes. C'est 10 fois plus de particules qui finissent dans les poumons des habitants.

    Et cela provoque des morts prématurées. Dans ces grandes villes, la pollution de l'air a fait augmenter les problèmes cardiovasculaires, les cancers du poumon, et les maladies pulmonaires chroniques.Les plus touchés sont les plus âgés.

    → Ecoutez aussi l'émission Priorité Santé : Impact de la pollution de l’air sur la santé

    La pollution de l'air est donc devenue l'un des facteurs de risque mortels les plus aggravants dans le monde. Le quatrième après l'hypertension artérielle, l'obésité ou la cigarette.

    L'étude menée dans 188 pays révèle qu'en extérieur, c'est la pollution liée à l'industrie du charbon qui fait le plus de ravages en Chine. En Inde, c'est au sein même des maisons que l'air est impropre à cause de la combustion de bois et de crottin pour cuire et se chauffer.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.