GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Aujourd'hui
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Bangladesh: «l’homme-arbre» opéré avec succès

    media Abul Bajandar avant son opération, le 31 janvier 2016. MUNIR UZ ZAMAN / AFP

    Surnommé « l’homme-arbre » à cause des verrues aux allures d’écorces d’arbre recouvrant ses mains et ses pieds, un Bangladais de 26 ans, Abul Bajandar, a été opéré ce samedi 20 février avec succès au Medical College Hospital de Dacca, au Bangladesh.

    Il a fallu plus de trois heures à une équipe de neuf médecins pour retirer les excroissances géantes de la main droite du Bangladais de 26 ans, Abul Bajandar.

    Dans 3 mois, l’hôpital décidera s’il est nécessaire de procéder à une nouvelle opération. Abul Bajandar est atteint d’une maladie de peau génétique rarissime, appelée « épidermodysplasie verruciforme ».

    Cette pathologie cutanée provoque la prolifération de verrues qui peuvent être plus ou moins spectaculaires. Celles du jeune bangladais sont apparues quand il était adolescent. Au début petites, elles ont commencé à grossir à un rythme accru, couvrant ses mains et ses pieds de lésions ressemblant à une écorce d’arbre et pesant pour certaines plus de 5 kilos. Marié et père de famille, Abul Bajandar a perdu l’usage de ses mains et a été obligé d’abandonner son travail.

    Selon sa femme, l’opération qu’il vient de subir lui a rendu le sourire. L’intervention, assez couteuse, a été possible grâce à la médiatisation de son cas par une chaîne locale et à la générosité des téléspectateurs. Selon les sources médicales, l’épidermodysplasie verruciforme toucherait aujourd’hui 200 personnes dans le monde.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.