GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 22 Janvier
Mardi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Science

    Espace: SpaceX veut poser une capsule sur Mars d'ici 2018

    media SpaceX compte bien être la première entreprise privée à poser une capsule sur la planète rouge, en 2018. SpaceX/Handout Photo via Reuters

    Elon Musk l'avait annoncé à plusieurs reprises : il souhaite coloniser Mars. Et le patron mégalomane de SpaceX et de Tesla pourrait bien y parvenir. Il s'en donne en tout cas les moyens. SpaceX a en effet annoncé ce jeudi 28 avril son intention de poser une capsule à la surface de la planète rouge dès 2018. Pour l'instant, aucun équipage n'est prévu à bord, mais il s'agirait tout de même d'une grande première pour une entreprise privée.

    C'est par un tweet que la société américaine a annoncé la nouvelle : « Nous prévoyons d'envoyer un dragon sur Mars dès 2018 ». Pas de monstre cracheur de feu dans l'histoire. Dragon, c'est le nom de la capsule mise au point par SpaceX pour transporter des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS).

     → A (RE)LIRE : SpaceX réussit l’exploit de ramener sur Terre une partie de sa fusée

    Pour l'escapade martienne, il s'agira de la version 2, Red dragon, plus à même de réussir un voyage interplanétaire. 2018, cela paraît très tôt, mais Elon Musk, le patron de SpaceX, n'a jamais caché son intention de coloniser Mars. Et plutôt que d'attendre les missions de la Nasa en 2030 au plus tôt, c'est donc avec sa société privée qu'il compte faire le travail. Une première.

    Cette mission inhabitée ne sera cependant qu'un prélude. Son but est de recueillir des données sur le comportement de Red dragon lors de « l'atterrissage martien ». Elle se fera avec l'aide de l'agence spatiale américaine, qui mettra à disposition sa constellation de satellites autour de la planète rouge pour assurer les communications. Mais à part ça, la Nasa ne mettra pas d'argent dans le projet. SpaceX le financera avec ses fonds propres, avec un coût estimé entre 200 et 400 millions de dollars.

     → LIRE AUSSI : Espace: face à la concurrence américaine, Arianespace sera privatisée

    Quant à la suite du programme et l'envoi d'hommes sur Mars, il faudra attendre le mois de septembre pour en savoir plus. Elon Musk dévoilera son plan lors du Congrès mondial de l'astronautique.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.