GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Russie indique vouloir brouiller les communications de tout avion frappant la Syrie depuis la Méditerranée (ministre)
    • La Russie va livrer des systèmes antiaériens S-300 à l'armée syrienne sous deux semaines (ministre)
    • Commerce: Washington lance de fausses accusations pour «intimider» les autres (Chine)
    • Maldives: le gouvernement indique reconnaître la victoire de l'opposition à la présidentielle (officiel)
    • Russie: l'opposant Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté dès sa sortie de prison (porte-parole)
    • Internet: le moteur de recherche Google, né en septembre 1998, célèbre ses vingt d'ans d'activité
    • Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront pour éviter la pénurie sur le marché s'ils le jugent opportun, dit l'Arabie saoudite
    • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
    • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
    • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
    Science

    Science: l'homme de Néandertal visitait les grottes bien avant Homo Sapiens

    media Un scientifique prend des mesures dans la grotte de Bruniquel, située dans le sud-est de la France, où ont été découvertes des constructions en stalagmites datées d'environ 176 500 ans. Etienne FABRE - SSAC/Handout via Reuters

    Une équipe franco-belge a découvert des constructions en stalagmites faites par l'homme dans la grotte de Bruniquel dans le Tarn-et-Garonne. Et elles viennent d'être datées d'environ 176 500 ans ! Alors, à quoi ressemblent ces constructions ? A quoi ont-elles servi ? L'équipe des chercheurs a publié cette importante découverte ce mercredi 25 mai dans la revue scientifique Nature.

    C'est l'homme de Néandertal qui était à l'œuvre dans la grotte de Bruniquel. Une découverte de taille pour les scientifiques, alors que jusqu'à maintenant, la plus ancienne preuve de la fréquentation des grottes par l'homme datait de 38 000 ans, dans la grotte Chauvet.

    « Il y a deux grandes structures annulaires qui dessinent des sortes de cercle un petit peu irréguliers, qui couvrent une vingtaine de mètres carrés. Et nous avons une petite vingtaine de foyers ou de structures de combustion », explique Jacques Jaubert, préhistorien.

    Selon lui, cette construction en stalagmites change l'image de l'homme de Néandertal : « Pour moi, l’élément le plus important est l’appropriation du monde souterrain par les hommes de Néandertal. Nous n’avions aucune preuve matérielle archéologique d’une fréquentation des grottes ornées loin de la lumière du jour par des groupes néandertaliens ».

    Age déterminé grâce aux stalagmites

    L'âge des constructions a été déterminé grâce à l'analyse des stalagmites, ajoute Dominique Genty, paléoclimatologue. « On peut faire parler les stalagmites de deux façons : en les datant et en faisant des analyses géochimiques dedans pour reconstruire le climat, explique le scientifique. Ça a permis de donner une chronologie très précise de la structure. »

    Et à quoi ont servi ces constructions ? Pour l'instant, il n'y a que des hypothèses. « On peut imaginer de tout. On peut imaginer qu’il allait se réfugier parce qu’il faisait trop froid, ou parce qu’il avait peur de quelque chose, ou qu’il stockait quelque chose, et que les stalagmites étaient là pour le garder ou pour le confiner », avance Sophie Verheyden, géologue belge.

    Personne ne sait pour l'instant. Et il va falloir des années de recherches pour percer les secrets de cette grotte.

    → A (RE)LIRE : Homo naledi: une espèce proche de l'Homme qui enterrait ses morts

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.