GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Gravity s’attaque aux secrets du trou noir de la Voie lactée

    media Gravity combine les faisceaux lumineux des quatre Unités télescopiques du Very Large Telescope européen, situé dans le désert d'Atacama au Chili. Photo prise le 02 avril 1998 à Paranal, dans le nord du Chili. AFP

    Pour sa première observation, le télescope Gravity vient de réaliser des prouesses. Il a détecté une étoile toute proche du trou noir situé au centre de la Voie lactée, une zone encore très mystérieuse.

    Situé au centre de la Voie lactée, le trou noirSagittarius A* est quatre millions de fois plus lourd que notre Soleil. Un monstre. Et bien que tout ce qui se trouve dans notre galaxie gravite autour de lui, on ne sait que peu de choses à son sujet. Cela pourrait changer dans les mois ou les années à venir grâce à Gravity. Ce nouveau télescope qui vient d’être mis en service au Chili a la particularité de combiner la lumière provenant des quatre Unités télescopiques du Very Large Telescope européen installé dans le désert d’Atacama.

    Après quelques minutes d’utilisation seulement, Gravity a déjà réalisé une observation inédite, celle d’une étoile de très faible luminosité située à 250 millions de milliards de kilomètres de la Terre, mais « seulement » à quelques milliards de kilomètres de Sagittarius A*. En 2018, elle ne sera qu’à 18 milliards de kilomètres de lui. L’étude de sa gravitation devrait alors permettre aux chercheurs d’apprendre beaucoup sur ce trou noir supermassif.

    En sondant les champs gravitationnels extrêmement intenses qui règnent à proximité de Sagittarius A*, Gravity va également éprouver la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein. Si ce dernier a raison, le télescope devrait mettre en évidence des changements dans l’orbite de l’étoile quand elle se rapproche du trou noir.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.