GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Zika: un deuxième essai de vaccin sur l'homme testé à Miami

    media Les premières injections d'un vaccin préventif ont été effectuées il y a deux jours sur 80 volontaires. Scott Olson/Getty Images/AFP

    Le virus Zika était au coeur des préoccupations de santé lors des préparatifs des Jeux olympiques de Rio. Un second essai de vaccin se déroule actuellement à Miami aux Etats-Unis. L'autre produit annoncé le mois dernier concernait une équipe de chercheurs canadiens.

    S'il fonctionne, cet essai américain sera un vaccin préventif, et non pas donné une fois que la maladie est présente dans le corps humain. Les premières injections ont été effectuées il ya deux jours sur 80 volontaires en bonne santé. Elles vont pousser leur corps à développer des stratégies contre l'entrée et la circulation du virus dans leur sang.

    Comme souvent en matière de lutte contre les maladies tropicales, les chercheurs ont déjà de l'expérience. Avant Zika, ils ont eu à travailler sur d'autres maladies du même type, elles aussi transmises par les moustiques, comme la dengue ou le chikungunya, et ces travaux antérieurs les ont beaucoup aidés.

    Propagation rapide

    Ce produit injecté s'est déjà révélé efficace sur des animaux. Il est encore trop tôt pour se réjouir. Ses inventeurs le disent eux-mêmes : la fabrication et la vente d'un vaccin contre Zika requerra encore des années.

    L'urgence est bien présente, car le virus se propage rapidement sur le continent américain, au nord comme au sud. Avec des risques limités puisque la maladie est surtout dangereuse pour les femmes enceintes. Elle empêche les foetus de se développer et entraîne descas de microcéphalies chez les enfants à naître.

    La maladie pour conséquence à long terme des handicaps mentaux et physiques. En attendant le vaccin, il faut donc se protéger, fuir les moustiques, porter des vêtements longs ou encore éviter les points d'eau stagnante ou dormir sous des moustiquaires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.