GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Carlos Ghosn a été inculpé pour dissimulation de revenus sur cinq ans.

    Science

    Le silence en voie de disparition dans le monde

    media Cedar Creek, dans le Parc national olympique, situé dans l'Etat de Washington, aux Etats-Unis. Wikimedia CommonsCC BY-SA 3.0 Adbar

    Si rien n'est entrepris, le silence pourrait disparaître de notre planète dans les dix prochaines années, selon Gordon Hempton, un bioacousticien américain. Polluées par les activités humaines, les zones où seuls les bruits de la nature sont audibles deviennent extrêmement rares. Il n'en resterait ainsi qu'une cinquantaine à travers le monde.

    Les lieux sans aucune nuisance sonore provoquée par l'homme, que ce soit le passage d'un avion, le bruit d'un moteur d'une voiture ou même un coup de fusil, sont devenus d'une extrême rareté.

    Depuis trente ans, Gordon Hempton, un bioacousticien américain, traque ces zones aux quatre coins du monde. Il recherche des endroits où la biophonie, le son des êtres vivants, et la géophonie, le son des éléments naturels comme l'eau, sont intactes.

    A ce jour, selon lui, une cinquantaine d'endroits seulement dans le monde restent à l'abri du tapage humain : une dizaine en Afrique, douze en Amérique du Nord mais plus un seul en France.

    Un centimètre carré de silence

    Si le projet semble poétique, la méthode pour définir une zone de silence, elle, est scientifique. A l'aube, quand la biophonie bat son plein, un être humain doit pouvoir n'entendre aucun bruit anthropique, c'est-à-dire causé par l'homme, durant 15 minutes consécutives.

    En parallèle, un sonomètre réglé sur la fréquence des ondes perceptibles par l'ouïe humaine est activé toute la journée. Notre oreille peut déceler des sons à plus de 20 kilomètres à la ronde. La sélection de ces lieux de silence obéit donc à des règles drastiques.

    Gordon Hempton se bat désormais pour protéger un centimètre carré de silence au coeur du Parc national olympique, près de Seattle, dans l'Etat américain de Washington.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.