GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Science

    Santé: près de 2,5 milliards de personnes potentiellement exposées au virus Zika

    media Le moustique «Aedes aegypti», ou moustique tigre, le même qui transmet la dengue et le Chikungunya, est responsable de la propagation du virus Zika. REUTERS/Paulo Whitaker

    La transmission par le virus Zika reste possible « en théorie » chez un tiers de la population mondiale. C’est ce que révèle la revue médicale britannique The Lancet ce vendredi. Les pays concernés en premier lieu sont l’Inde et la Chine.

    Cette infection viralea déjà touché 1,5 million de Brésiliens, mais elle pourrait se propager et concerner plus de 2,5 milliards d’individus répartis par moitié entre l’Asie du Sud-Est et l’Afrique.

    Le virus Zika a été repéré la toute première fois sur un singe en Ouganda en 1947. Mais c’est à partir de 1970 que les infections humaines sont apparues dans plusieurs pays africains et asiatiques.

    C’est en 2007 que les premières épidémies apparaissent en Micronésie et en Polynésie française quelques années plus tard. Au printemps dernier, c’est donc au Brésil que Zika resurgit avant d’atteindre pas moins de 40 pays américains.

    Pour arriver à cette évaluation de transmission du virus, les chercheurs ont pris en compte le nombre et les trajets de voyageurs en provenance d’Amérique, mais aussi des conditions climatiques, de la densité de la population et des systèmes de santé.

    Sur le continent africain, l’Angola est considéré comme étant à risque selon l’étude. Ce pays africain connaît une épidémie de fièvre jaune, une maladie de la même famille que Zika, qui plus est, entretient des liens économiques et culturels avec le Brésil. Il s'agit toujours d' une « urgence de santé publique de portée internationale » pour l'OMS.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.