GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Science

    Le Nobel de chimie récompense trois spécialistes des «machines moléculaires»

    media L'Académie royale des sciences de Suède a décerné le Nobel de chimie à Jean-Pierre Sauvage, James Stoddart et Bernard Feringa, le 5 octobre 2016 à Stockholm. TT News Agency/Henrik Montgomery/via Reuters


    Le prix Nobel de chimie a été attribué ce mercredi 5 octobre à trois chercheurs, le Britannique James Stoddart, le Néerlandais Bernard Feringa et le Français Jean-Pierre Sauvage, chercheur à l'université de Strasbourg. Les trois hommes sont récompensés pour la conception et la synthèse de « machines moléculaires ».

    Il s’agit de toutes petites machines, 1 000 fois plus petites que l'épaisseur d'un cheveu. On a beaucoup parlé ces dernières années des nanotechnologies et c’est exactement ceci que vient récompenser ce prix Nobel de chimie 2016. La ligne directrice qui a guidé les travaux de ces trois chercheurs est finalement assez simple, il s’agit de copier la nature.

    Si l’on prend l’exemple d’un spermatozoïde qui a une sorte de tête prolongée par ce qu'on appelle une flagelle et une espèce de grande queue qui lui permet de se déplacer dans un être humain pour rejoindre un ovule afin d’y déposer son matériel génétique, la question pour Jean-Pierre Sauvage, James Stoddart et Bernard Feringa était de savoir s’il était possible d'inventer un système aussi petit, capable de se déplacer comme on le souhaite, où on veut à l'intérieur d'un corps humain. Les applications d’une telle invention pourraient être très pratiques en médecine, par exemple, pour administrer des médicaments dans des zones très précises.

    Des possibilités infinies

    Le projet n’est pas encore complètement abouti, mais grâce aux travaux des trois lauréats de ce prix Nobel, des prototypes existent. Ils ont réussi à faire des véhicules de la taille de quelques atomes. S’il reste encore beaucoup de travail, les trois chercheurs ont jeté les bases de l'ingénierie moléculaire, dont les applications sont d’ailleurs loin d’être limitées à un usage médical. Les possibilités sont presque infinies, on peut imaginer que ces recherches puissent permettre des évolutions en matière d’électronique ou dans le développement de nouveaux matériaux plus performants qu’aujourd’hui.

    Interrogé après avoir appris qu’il était l’un des lauréats de ce prix Nobel de chimie, le Français Jean-Pierre Sauvage s’est dit « très surpris » par cette distinction et « éprouver une grande joie ». « On ne peut pas avoir une récompense plus chic », a-t-il dit en riant.  « Ce prix Nobel, c'est le coeur de la chimie. Il s'agit de fabriquer des molécules de synthèse, de les concevoir pour qu'elles aient des propriétés bien particulières, qui sont dynamiques », a-t-il ajouté.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.