GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Science

    L’espérance de vie maximale aurait atteint une limite biologique

    media L'augmentation de la survie chez les personnes âgées de plus de 100 ans a commencé à plafonner, puis à baisser à partir de 1980. Getty Images / Bob Thomas

    Bien que l'espérance de vie n'ait cessé d'augmenter au cours du XXe siècle, la durée maximale de la vie humaine pourrait déjà avoir été atteinte, selon une étude publiée mercredi 5 octobre dans la revue scientifique Nature. Pour des raisons génétiques, l'homme ne pourrait donc jamais dépasser l'âge record atteint par la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à 122 ans. Cependant, ce point de vue est contesté par plusieurs chercheurs.

    En étudiant les centenaires de plus de 110 ans dans quatre pays (la France, le Japon, les Etats-Unis et le Royaume-Uni), les scientifiques sont arrivés à une conclusion : après avoir rapidement augmenté entre 1970 et 1990, l'âge maximum de décès stagne depuis deux décennies.

    Le phénomène s'explique par les avancées de la médecine dans le traitement des maladies infectieuses et chroniques, qui se heurtent désormais, non pas aux innovations scientifiques, mais aux limites génétiques du corps.

    Les chances qu'un humain vive jusqu'à 125 ans sont donc quasi inexistantes, avec une « probabilité de moins d'1 sur 10 000 », selon Brandon Milholland, l'un des auteurs de l'étude.

    Cependant, ce point de vue est contesté. Certains chercheurs, du CNRS par exemple, préviennent que cette étude ne tient pas compte des avancées de la recherche contre le vieillissement. Selon eux, elles permettront bientôt de maîtriser de plus en plus de variantes génétiques.

    Enfin, cette étude estime que l'âge maximum d'un humain est atteint en fonction de l'usure du corps, comme pour une voiture. Pour ceux qui contestent cette étude, cette théorie ne peut pas être appliquée au vivant.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.