GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Science

    Santé: le cancer du sein touche de plus en plus de jeunes femmes

    media Bien qu'il soit globalement en recul, le cancer du sein est en nette progression chez les jeunes femmes. Getty Images/Keith Brofsky

    Ce mois d'octobre, comme tous les ans, a été l'objet d'une grande campagne de sensibilisation contre le cancer du sein. Ce cancer, l'un des plus diagnostiqués en France, touche cependant de moins en moins de femmes. Mais si cette tendance est particulièrement marquée chez les plus de 50 ans, c'est en revanche l'inverse pour les plus jeunes, où il est en nette progression.

    C'est une tendance lourde : on diagnostique de moins en moins le cancer du sein chez les femmes de plus de 50 ans, alors que c'est l'inverse chez les plus jeunes : 60 % de cas supplémentaires depuis 1980. L'explication n'est pas évidente, et elle fait toujours l'objet de recherches. On peut exclure un biais d'observation, qui serait obtenu grâce à l'amélioration des diagnostics et leur généralisation. En effet depuis 2004, depuis que le dépistage est obligatoire, aucune hausse brutale du nombre de cas n'a été observée.

    Il faut donc chercher l'explication ailleurs. Plusieurs autres pistes peuvent expliquer l'augmentation des tumeurs du sein chez les plus jeunes. Les évolutions comportementales : les femmes jeunes fument par exemple plus que leurs ainées, elles sont en moyennes moins actives. Elles ont également des enfants plus tardivement, alors qu'on sait qu'une grossesse peut protéger de cette maladie.

    Autre facteur : ce qu'on appelle les perturbateurs endocriniens. Les polluants qui endommagent le système hormonal. Ils sont de plus en plus répandus. Les femmes de moins de 50 ans y ont donc été plus exposées dans leur jeunesse que les plus âgées. La réponse se trouve sans doute dans un panachage de toutes ces causes, sans que les chercheurs ne puissent pour autant déterminer l'importance relative de chacune.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.