GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    COP22: la Banque européenne d'investissements mobilisée pour le climat

    media «Noor», la centrale solaire thermodynamique de Ouarzazate, la plus grande au monde, a été inaugurée en février 2016. Elle a bénéficié de financements européens. REUTERS/Youssef Boudlal

    La 22ème conférence sur le climat s'est ouverte ce lundi à Marrakech. Objectif principal pour les 196 pays réunis : accélérer la mise en oeuvre de l'accord de Paris pour limiter le réchauffement du climat en dessous des 2 degrés. Pour cela, l'Union européenne se mobilise et notamment par le biais de son bras financier : la Banque européenne d'investissement, basée à Luxembourg. Elle est devenue, ces dernières années, le plus grand bailleur de fonds au monde en matière de projet climatique.

    avec notre correspondante à Bruxelles, Joana Hostein

    L'année dernière, la Banque européenne d'investissement a consacré plus d'un quart de ses prêts à des projets pour lutter contre le changement climatique, dans l'Unin européenne principalement, mais aussi dans les pays du pourtour médiaterranéen et sur l'ensemble du continent africain.

    La plus grande centrale solaire au monde, installée à Ouarzazate au Maroc, des parcs éoliens en Jordanie, une centrale géothermique en Ethiopie, autant de projets qui ont bénéficié du soutien de la banque, à des conditions financières très avantageuses, puisque l'institution est dotée d'un triple A auprès des agences de notation.

    Et la BEI ne compte pas en rester là. « Nous avons pris lors de l'Accord de Paris l'année dernière, explique à RFI Román Escolano, l'un des vice-présidents de la banque, un engagement supplémentaire qui est d'arriver jusqu'à 35% du total des financements hors UE pour financer l'action climatique. Cela représente 100 milliards de dollars supplémentaires d'ici 2020 ».

    Lors de la conférence sur le climat, la BEI devrait réaffirmer son engagement en faveur d'une économie mondiale plus verte en débloquant de nouvelles lignes de crédit, notamment pour le Maroc.

    La centrale solaire thermodynamique de Noor, le 4 novembre 2016. REUTERS/Youssef Boudlal

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.