GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    A Baïkonour, la fusée de Thomas Pesquet a rejoint son pas de tir

    La fusée Soyouz a été placée en position verticale lundi 14 novembre 2016, au cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. ESA–Manuel Pedoussaut

    La fusée qui emportera le spationaute français Thomas Pesquet et ses coéquipiers russe et américain sur la Station spatiale internationale doit décoller jeudi 17 novembre au soir. Ce lundi, elle a rejoint son pas de tir du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

    Avec notre envoyé spécial à Baïkonour, Simon Rozé

    « On se trouve à Baïkonour, le long du rail qui relie le bâtiment d’assemblage de la fusée Soyouz vers le pas de tir », explique Jean-François Clervoy. L’ancien astronaute a encore les yeux qui brillent. La fusée de 50 mètres est couchée sur un train qui roule vers son pas de tir avant de se redresser.

    Thomas Pesquet, qui s’envolera à son bord jeudi soir pour rejoindre l’ISS, rate tout le spectacle, il est en quarantaine. Son frère Guillaume est là et il ne sait plus quoi ressentir. « Beaucoup d’admiration, de fierté pour ce qu’il est en train d’accomplir. Et puis aussi une pointe d’appréhension parce que c’est un professionnel surentraîné, mais c’est aussi mon petit frère », confie-t-il.

    Heureusement, les familles ne sont pas laissées seules. « On accompagne la famille, on leur montre un peu ce qui va se passer, on leur décrit comment va se passer ici aujourd’hui le roll out mais aussi le décollage, le vol et tout ça, pour mettre la famille en relaxe et comme ça aussi le supporter plus facilement », explique Frank De Winne, le patron des astronautes européens.

    Plus que trois jours à attendre avant le décollage. Après quoi, Guillaume Pesquet, sa belle-sœur et ses parents auront des nouvelles de Thomas directement depuis l’espace.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.