GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Accident de Fukushima: trois anciens dirigeants de Tepco acquittés par le tribunal
    • Polynésie: saisie de 5,5 kilos de méthamphétamine à l'aéroport de Tahiti (parquet de Papeete)
    • Afghanistan: dix morts lors d'un attentat à la voiture piégée dans le Sud (gouverneur)
    Science

    La carence en fer

    media  
    Une salade vegan à base de boulgour. GettyImages/Westend61

    Claire Hédon : Cette semaine vous avez choisi de nous parler des risques de la carence en fer dans les premiers mois de vie de l’enfant. Est-ce que vous pouvez commencer par nous expliquer ce qu’est la carence en fer ?

     

    Claire Hédon : Cette semaine vous avez choisi de nous parler des risques de la carence en fer dans les premiers mois de vie de l’enfant. Est-ce que vous pouvez commencer par nous expliquer ce qu’est la carence en fer ?

    Stéphane Besançon, directeur de l’ONG Santé Diabète au Mali

    La carence en fer se définit par un apport insuffisant en fer qui peut conduire, si cette carence devient chronique, à l’anémie. Il est ainsi important de rappeler à nos auditeurs et auditrices qu’elle est la carence nutritionnelle la plus fréquente dans le monde puisqu’elle touche près de 2 milliards de personnes. Elle est souvent banalisée alors qu’elle représente un enjeu majeur santé publique notamment dans les pays en développement.

    Claire Hédon : Quelles sont les causes de la carence en fer ?

    Stéphane Besançon : La carence en fer est étroitement reliée à l’alimentation. Dans les pays en développement, le modèle alimentaire traditionnel, composé d’une base de céréales, de racines ou de tubercules, à laquelle s’ajoute un faible apport en viande, en fruits et en légumes, ne permet souvent pas un apport suffisant en fer. Dans les pays développés les causes sont un peu différentes. C’est l’augmentation de la consommation de produits raffinés, de sucres simples mais aussi de lipides qui a entrainé une réduction de la proportion d’aliments riches en fer dans l’alimentation. Ceci s’explique aussi par les différences d’absorption du fer suivant le type d’aliments. En effet, il y a le fer dit fortement bio disponible dont au moins 30% de l’apport total est absorbé par l’organisme. Il provient majoritairement de la viande animale. Le fer faiblement bio disponible (2 à 5% absorbé par l’organisme), vient des végétaux.

    Claire hédon : Quelles sont les risques de la carence en fer et  y-a-t-il des risques particuliers pour les jeunes enfants ?

    Stéphane Besançon :  Chez les adultes, la carence en fer peut avoir différentes conséquences sur notre santé. Généralement, elle se manifeste par :
    - Une fatigue importante qui s’accompagne d’une plus faible capacité à réaliser des efforts physiques ;
    - Et une baisse de la résistance aux infections ;
    Chez la mère, la carence en fer entraîne un risque accru de complications à l’accouchement et de faible poids de naissance. Chez l’enfant, cette carence en fer à des conséquences beaucoup plus dramatiques car elle va influer directement le développement cognitif de l’enfant c’est dire le développement de son cerveau. Nos auditeurs et auditrices peuvent retenir 4 signes qui peuvent leur indiquer que leur enfant pourrait souffrir de carence en fer : une prise de poids plus faible de l’enfant, sa peau devient pâle, il a moins d’appétit et enfin il devient plus irritable.

    Claire Hédon : En conclusion, quels sont les conseils que doivent retenir nos auditeurs  pour éviter la carence en fer et ces conséquences chez le petit enfant ?

    Stéphane Besançon : Il faudra tenir compte de deux cas bien différents. Tout d’abord, si l’enfant est allaité, il faut bien se rappeler que le lait maternel contient très peu de fer. En fonction, le fœtus réalise ces réserves de fer durant le 2ème et le 3ème trimestre de la grossesse pour tenir les 6 premiers mois de vie de l’enfant. Il faut donc que la maman assure par l’alimentation et si besoin des supplémentations un apport adéquat proche de 36 mg par jour durant ces deux trimestres de grossesse pour que l’enfant ait assez de fer durant les 6 premiers mois de vie. Ensuite, après 6 mois, si l’enfant est allaité, il faudra apporter du fer à l’enfant par l’alimentation à travers les produits d’origine animale comme la viande (de poulet, de bœuf, les abats, mais aussi les poissons. Si les moyens financiers de la famille ne permettent pas de suffisamment diversifier cette alimentation, il faudra alors absolument avoir recourt à des supplémentations en fer externes.
    Ensuite, il y a le 2ème cas où l’enfant n’est pas allaité. Il faudra alors que les parents choisissent un lait maternel enrichit en fer qui permettra d’apporter la quantité de fer nécessaire à l’enfant.
    Enfin, il faut que nos auditeurs et auditrices sachent qu’à partir de l’âge de 6 mois, il existe des céréales enrichies en fer qui peuvent être une source en fer intéressante (malheureusement, qui ne sont pas disponibles et accessibles dans tous les pays). Il faut qu’ils sachent aussi que la consommation d’aliments sources de vitamine C (agrumes et autres fruits consommés à l’état cru) vont augmenter la biodisponibilité du fer provenant de sources végétales.

     

    Pour poursuivre les échanges sur cette chronique rendez-vous sur :
    https://twitter.com/StephBesancon
    https://www.facebook.com/pages/ONG-Santé-Diabète/145164382217690

     

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.