GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Affaire Khashoggi: Guterres (ONU) juge «essentiel» qu'une enquête «crédible» soit menée
    • Syrie: la coalition affirme avoir détruit un site du groupe EI dans une mosquée (communiqué de l'armée américaine)
    • L'armée israélienne a annoncé avoir découvert un nouveau tunnel du Hezbollah, le quatrième vers Israël (communiqué)
    Science

    Environnement: l'ocean Arctique pollué par des déchets, selon une étude

    media L'Arctique est un cul-de-sac pour nos déchets révèle une étude de terrain. GettyImages / by wildestanimal

    On le pensait préservé de toute pollution, mais l'océan Arctique est en train de devenir un cul-de-sac de déchets. Des chercheurs de l'expédition « Tara » viennent de publier une étude accablante.

    C'est un cri d'alarme de la part des scientifiques. L'est du Groenland et le nord de la Scandinavie seraient jonchés de plastiques sur leurs côtes. Pourtant peu peuplés, ces espaces sont aujourd'hui couverts de centaines de tonnes de déchets en tout genre. Pour trouver l'origine de ce phénomène, les scientifiques ont mis à l'eau 17 000 bouées reliées par satellite. Ces bouées sont parties de deux endroits différents : de la côte est des Etats-Unis et des côtes ouest de l'Europe.

    Résultat : après quelques mois de voyage, elles ont toutes fini leur course dans l'océan Arctique. Les résidus accumulés viennent donc de très loin. Cette convergence des trajectoires serait due en fait à un courant chaud qui fait remonter les débris vers le Nord.

    Ces observations montrent bien l'importance de traiter les déchets à la source, c'est-à-dire de les stocker et de les trier sur terre, pour éviter qu'ils ne se retrouvent en mer. Car d'après cette étude, ce sont près de trois millions de tonnes de plastiques qui pollueraient aujourd'hui l'océan Arctique.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.