GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Septembre
Samedi 16 Septembre
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Selon un premier bilan, une personne est morte et deux ont disparu en Guadeloupe après le passage de l'ouragan Maria qui a frappé l'île ce mardi 19 septembre.

    Dernières infos
    Science

    Cancers: l'Anses met en cause les huiles minérales des emballages alimentaires

    media L'agence sanitaire Anses conseille aux fabricants d'emballage de ne pas utiliser d'huiles minérales pour éviter de contaminer les aliments. REUTERS/Shailesh Andrade

    Les huiles minérales présentes dans les encres et adhésifs des emballages de denrées alimentaires soulèvent l'inquiétude. L'agence sanitaire Anses attire l'attention sur la contamination des aliments par ces huiles dont certaines peuvent être cancérigènes.

    L'agence sanitaire Anses recommande de réduire la contamination des aliments par les huiles minérales et conseille aux fabricants d'emballages d'utiliser des matières premières qui ne contiennent pas de ces dérivés du pétrole.

    En effet, les molécules présentes dans ces huiles ont la capacité de migrer et de se retrouver dans les denrées alimentaires de type riz, pâtes ou lentilles. Pour Charlotte Grastilleur, directrice santé-alimentation à l'Anses, la consommation répétée de ces aliments peut induire un risque. « Ce sont des molécules qui peuvent être assez agressives vis-à-vis des cellules, notamment du matériel génétique de la cellule. En revanche, ça ne signifie pas qu'on est dans un péril immédiat à consommer ce type de produit. C'est la consommation répétée qui peut induire un risque », explique-t-elle.

    « L'exposition au long cours induit un risque potentiel de développer un cancer. »

    Et ce risque, même s'il n'est pas immédiat, peut être à l'origine de maladies graves. « Ça peut être notamment des altérations du foie, poursuit Charlotte Grastilleur. C'est du moins ce qu'on a observé chez l'animal, donc c'est très difficile de le transposer à l'homme, mais c'est néanmoins un sujet de préoccupation à partir du moment où on a des molécules qui peuvent altérer des cellules, l'exposition au long cours induit un risque potentiel de développer un cancer. »

    Pour le moment, il n'y a pas de réglementation sur l'utilisation des huiles minérales.
    Mais, déjà en 2012, l'agence sanitaire européenne tirait la sonnette d'alarme et en 2015, l'ONG Foodwatch avait alerté sur la présence de ces huiles toxiques dans plus de 40 produits de grande consommation en France.

    A (ré)écouter → L'émission priorité santé sur les liens entre alimentation et cancer

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.