GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Pollution marine: une île du Pacifique détient le record de déchets plastiques

    media Une ONG britannique a compté jusqu'à 671 morceaux de plastique au m² sur les plages. Cela représente la plus forte densité de déchets jamais mesurée. Keren Su/Getty Images

    On savait déjà que les océans sont les poubelles où finissent la plupart de nos déchets plastiques. Une étude menée par l’ONG britannique Royal society for the protection of Birds révèle que l’île Henderson, située au beau milieu de l’Océan sud Pacifique, rassemble la plus grande concentration de débris de plastique au mètre carré.

    L’île Henderson fait partie des îles Pitcairn, perdues au milieu de l’océan, mais très proche du grand gyre sud Pacifique, un gigantesque tourbillon qui accumule les débris transportés par les courants marins. Cette île, peu visitée, est un refuge pour les oiseaux.

    Jennifer Lavers, chercheuse en zoologie à l’université de Tasmanie et membre d'une ONG britannique pour la protection des oiseaux, est partie sur l’île avec une expédition scientifique. Les chercheurs ont compté sur les plages 671 morceaux de plastique au mètre carré. Ils ont évalué que l’île supporte aujourd’hui plus de 17 tonnes de déchets en plastique et que 3 570 nouveaux débris s’y échouent quotidiennement.

    Il s’agit là de la plus forte concentration de déchets jamais mesurée et les débris plastiques, qui restent très longtemps dans la nature sans se dégrader, sont un danger notamment pour les animaux qui les avalent et s’intoxiquent.

    Or, une étude de 2015 estime que 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont déversées tous les ans dans les océans. L’île Henderson est donc seulement la partie émergée de l’iceberg de nos déchets.

    A (re) lire : Découverte d'une larve qui dévore le plastique

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.