GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Aujourd'hui
Mardi 21 Août
Mercredi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Les sargasses envahissent la Guadeloupe

    media Les algues sargasses représentent un fléau pour l’économie, une menace pour la biodiversité et un cauchemar pour les riverains des plages envahies. © NOAA/OER / Wikimedia Commons

    C'est un fléau qui vient gâcher des paysages de carte postale. Les sargasses, des algues brunes flottantes, n'en finissent plus d'envahir les plages de La Désirade en Guadeloupe. En pourrissant sur le sable, elles rejettent du sulfure d'hydrogène, et donc une odeur pestilentielle. Le phénomène se produit de manière récurrente depuis 2011 sans que personne ne sache encore pourquoi.

    Le long des côtes de La Désirade, la mer est toujours bleu lagon, mais encore faut-il enlever l'épaisse couche de sargasses pour le remarquer. Et il n'y a pas que la vue qui est gâchée, car en pourrissant sur la plage, le sulfure d'hydrogène que ces algues relâchent dégage une odeur d'œuf pourri.

    Thierry Thibaut est chercheur à l'institut méditerranéen d'océanologie, et spécialiste des algues brunes. Il explique le phénomène. « Aux Antilles, ça a commencé vraiment en 2011. Là, il y a eu de très gros échouages, mais ce n’est pas un phénomène récurrent. Il y en a eu en 2011, 2012, 2013, en 2014, il n’y a rien eu, en 2015, il y a eu énormément d’échouages, en 2016, il n’y a rien eu et en 2017, il y en a. »

    En juin, le chercheur a mené une expédition scientifique vers les Antilles en partant de la Guyane française. Son constat est sans appel. « Entre le nord du Brésil et la Guadeloupe, l’océan est rempli de sargasses. »

    Quant aux raisons de leur présence, le mystère reste entier. « On explore plusieurs hypothèses. Bien sûr, il y a le changement global. Est-ce qu'il y’a eu une modification du courant ? On ne sait pas. Est-ce qu’il y a eu des modifications d'apport en engrais des grands fleuves amazoniens ? Est-ce qu’il y a eu les brumes du Sahara ? C’est plein de pistes de recherche, mais pour l’instant, on ne sait pas grand-chose », ajoute le chercheur.

    Les Antilles ne sont pas les seules à être touchées, car les sargasses présentes au large du Brésil s'échouent aussi sur certaines côtes d'Afrique de l'Ouest, de Floride ou du Texas.

    Reécouter : Le fléau des Sargasses en Guadeloupe (C'est pas du vent)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.