GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Janvier
Mardi 16 Janvier
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
Aujourd'hui
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Science

    Quand l'ivoire de mammouth remplace celui de l'éléphant, il y a péril pour la toundra

    media Reconstitution d'un mammouth laineux présentée dans l'exposition itinérante du Muséum national d'histoire naturelle «Au temps des mammouths» (photo d'illustration). MnHn

    L'ivoire d'éléphant remplacé par l'ivoire de mammouth ? C'est une conséquence de la décision chinoise d'interdire le commerce d'ivoire d'éléphant sur son territoire en mars dernier. Au premier semestre de cette année, les douanes chinoises ont vu passer six fois plus d'ivoire de mammouth que l'an dernier: 27 tonnes, en provenance de l'extrême-Est de la Russie. L'industrialisation de cette pratique met en péril les fragiles écosystèmes des régions concernées.

    L'ivoire de mammouth permet d'épargner la vie des éléphants. C'est l'un des principaux arguments des défenseurs de cette matière en provenance des temps préhistoriques. Mais pour Daniel Fisher, paléontologue à l'université du Michigan aux Etats-Unis, c'est tout le contraire. cette solution n'empêchera pas le trafic illégal d'ivoire d'éléphant. « Le problème c'est que le commerce d'ivoire de mammouths est parfois utilisé comme une couverture, pour masquer de la vente d'ivoire d'éléphant », nous explique le chercheur.

    Différencier les deux ivoires nécessite un oeil expert d'après le scientifique. L'ivoire de mammouth provient des provinces de l'extrême-Est de la russie, de la Yakoutie. La population locale a toujours cherché de l'ivoire pour la fabrication de bijoux traditionnels. Mais depuis quelques années, le chercheur a vu l'extraction s'industrialiser de façon inquiétante. « Les gens pompent l'eau des rivières et utilisent le flux d'eau pour éroder le pergélisol, le sol gelé depuis des milliers d'années. Ils arrivent parfois à creuser des tunnels pour accéder à des cavernes où ils trouvent plusieurs dizaines de défenses ».

    Mais cette pratique détruit la toundra, l'écosystème local. Elle met aussi en péril des informations archéologiques et scientifiques précieuses pour comprendre l'histoire du mammouth et ses relations avec les hommes préhistoriques.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.