GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Plusieurs centaines de personnes se revendiquant des «gilets jaunes» sont rassemblées à Paris ce samedi matin
    • Mondial 2019 de rugby au Japon: la France bat l'Argentine 23-21 dans un match capital pour la qualification
    • Chantier de Notre-Dame: «pas de pression» sur le calendrier des travaux (Franck Riester au «Parisien»)
    • Les Gardiens de la révolution préviennent que tout pays qui attaque l'Iran sera «le champ de bataille» (Hossein Salami)
    Science

    25 millions de personnes meurent dans la souffrance faute de morphine

    media Près de 25 millions de personnes meurent chaque année dans la souffrance faute d'antidouleurs disponibles. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

    Près de 25 millions de personnes meurent dans des souffrances qui auraient pu être allégées grâce à la morphine. C’est une étude de la revue The Lancet qui l’affirme ce vendredi 13 octobre, et le plus terrible, c’est que 2,5 millions d’enfants sont concernés par ces souffrances.

    « C’est l’une des injustices les plus criantes de notre époque », affirment les auteurs de cette étude qui fait froid dans le dos. 25 millions de personnes privées d’antidouleur, c’est près de la moitié des décès qui se produisent dans le monde chaque année estime la revue The Lancet.

    La majorité des patients concernés vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. A l’inégalité devant les soins, s’ajoute donc l’inégalité devant la douleur. Sur les 299 tonnes de morphine à usage médicale distribuées dans le monde, les pays plus pauvres en reçoivent moins de 4 %.

    Certaines politiques de lutte anti-drogue allant jusqu’à priver des malades de cancer ou du sida de ces analgésiques opiacés répondant au besoin des services de soins palliatifs. Face à ce terrible constat, les auteurs de l’enquête ont une solution. Rien n’est irréversible disent-ils, il suffirait simplement de 122 millions d’euros par an pour fournir aux plus démunis la morphine ou son équivalent.

    The Lancet encourage également à un rééquilibrage nord-sud de la consommation d’analgésiques, alors qu’un nombre croissant de personnes aux Etats-Unis et en Europe, un nombre croissant de personnes deviennent dépendantes aux antidouleurs délivrés sur ordonnance, avant parfois de se tourner vers des drogues dures comme l’héroïne.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.