GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Russie: il y a au moins treize morts dans une mine d'or en Sibérie après la rupture d'un barrage (officiel)
    • SNCF: trafic perturbé ce samedi, «situation très sensiblement identique» à celle de vendredi (direction)
    • Le président du Chili décrète l'état d'urgence dans la capitale après une journée d'émeutes (officiel)
    Science

    Des milliers de poussins manchots n'ont pas survécu au changement climatique

    media Des milliers de poussins de manchots Adélie sont morts de faim dans l'Antarctique après la dernière saison de reproduction (fin 2016-début 2017). David Merron Photography via Getty Images

    La banquise a changé de visage pendant l'été, ce qui perturbe les manchots. Conséquence, leurs petits n'ont pas survécu. La menace d'une disparition plane désormais sur la colonie qui reste composée de 40 000 animaux. Pour se reproduire, ils devront attendre la saison suivante.

    Ce sont les chercheurs français du CNRS qui ont donné l'alerte. Ils suivent depuis 2010 la même colonie de manchots à l'est de l'Antarctique. D'habitude, les 18 000 couples de manchots donnent naissance à autant de poussins. La saison de la reproduction a eu lieu durant l'été. Les oeufs ont éclos, après avoir été couvés par les mâles.

    Les petits, pour grandir et développer leur plumage ont besoin de beaucoup de nourriture. Leurs parents vont leur chercher des poissons. Pour pêcher, ils doivent se faufiler dans les cassures de la glace, sur la banquise. Mais celle-ci s'est anormalement développée cette année. Elle est devenue plus épaisse et plus dense. Et pour les parents des petits, il a été impossible de trouver poissons et crustacés à proximité immédiate des petits.

    Les manchots adultes ont donc du aller plus loin... sans leur progéniture. Ils sont partis trop longtemps. L'immense majorité des poussins est ainsi morte de faim. Seuls deux ont survécu selon l'équipe de chercheurs.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.