GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 13 Novembre
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Sport et tabac

    media  
    Des cigarettes durant leur fabrication, en 2014, dans une usine allemande du British American Tobacco qui produit notamment les Lucky Strike. REUTERS/Michaela Rehle/File Photo

    Tout le monde, y compris les fumeurs, sait aujourd'hui que le tabac est nocif pour la santé. Le Sport quant à lui est bénéfique, vous nous l’expliquez, Dr Sène, régulièrement lors des chroniques, mais alors le sport permet-il de compenser les effets néfastes du tabac ?

    - Dr Jean-Marc Sène, médein du sport et médecin de l'équipe de judo

    Le sport ne permet de compenser que partiellement les effets néfastes du tabac. Il est donc essentiel de ne pas fumer ou d'arrêter de fumer lorsque l'on fait du sport.

    Les effets négatifs de la cigarette chez le sportif :

    Le premier effet néfaste du tabac sur les performances sportives est, sans surprise, la diminution des capacités respiratoires en raison de l’attaque de la muqueuse par les irritants de la cigarette mais aussi de l'hypoxie due à l'association du monoxyde de carbone et de l’hémoglobine.

    Le second effet négatif du tabac concerne, lui, les performances musculaires. La qualité des fibres musculaires et le bon fonctionnement des muscles sont en effet altérés par les différents composants des cigarettes.

    Autre problème lié au tabagisme, la baisse de l'endurance mais aussi de la vitesse et de la force sont particulièrement préjudiciables chez le sportif.

    Enfin, il ne faut pas oublier que le tabac augmente considérablement le risque de maladies et accidents cardio-vasculaires.

    Un fumeur réduit potentiellement son espérance de vie de 15 ans par rapport à un non-fumeur.

     

    Mais arrêter de fumer n’est pas toujours facile et il y a aussi des conséquences pas toujours agréables, pouvez vous nous les citer ?

     

    Dr Jean-Marc Sène :

    Les conséquences de l'arrêt du tabac

    Il semblerait que 4 jours suffisent à sevrer un fumeur car la nicotine disparaît alors du système sanguin. Evidemment, les dépendances physique et psychologique sont difficiles à dépasser et sont certainement les éléments qui font que l'arrêt du tabac est si problématique.

    Une des conséquences fréquentes de l'arrêt de la cigarette est la prise de poids. Celle-ci est due à plusieurs facteurs dont l'arrêt de l'effet anorexigène du tabac, le retour des sensations gustatives et le besoin de compensation.

    C'est là que le sport devient un atout, puisqu'il permet d'arrêter de fumer sans forcément prendre de poids et agit comme un anxiolytique (grâce à l'effet des endorphines).

    Les bienfaits après la dernière cigarette :

    20 minutes ==> la pression sanguine et la fréquence cardiaque redeviennent normales

    1 à 9 mois==> on devient moins essoufflé

    1 an ==> le risque cardiaque en lien avec le tabac diminue

    10 à 15 ans==> votre espérance de vie redevient presque à l’identique qu’une personne n’ayant jamais fumer et ayant les mêmes facteurs de risque que vous.

     

    Quels conseils sur l’activité physique peut on donner aux personnes qui souhaitent arrêter de fumer ?

     

    -Dr Jean-Marc Sène :

    Le premier conseil soyez motivé et déterminé commencez par bouger plus au quotidien.

    Je ne fume jamais pendant l’heure qui précède ni les deux heures qui suivent une pratique sportive.

    Pratiquer une activité physique ou sportive aide à limiter le tabagisme et ses dangers.

    L’activité physique et/ou le sport peuvent également aider à optimiser le résultat d’une cure anti-tabac pour arrêter de fumer.

    Pratiquer une activité physique ou sportive permet de maintenir une bonne aptitude cardiaque à l’effort, et d’entretenir une bonne capacité respiratoire.

    La pratique d’une activité physique et sportive régulière ne doit pas servir d’alibi pour continuer de fumer. Cela n’empêchera en aucun cas la survenue de maladies graves et de cancer du poumon.

    A la place de sortir fumer une cigarette avec vos collègues sur votre lieu de travail, Bougez et réalisez un petit tour du pâté de maisons !!!

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.