GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Nouvelle-Zélande: le manchot à oeil jaune menacé d'extinction

    media Le manchot à œil jaune, Megadypte de son nom savant, est un oiseau emblématique de la Nouvelle-Zélande. Wolfgang Kaehler/LightRocket via Getty Images

    C'est un oiseau rare qui vit exclusivement dans le sud de la Nouvelle-Zélande : le manchot des antipodes. Aussi appelé manchot à œil jaune, c'est une espèce menacée, qui selon une récente étude pourrait bien être en voie d'extinction dans l'une de ses dernières réserves naturelles : en cause, la pêche commerciale.

    Comme bon nombre de ses cousins manchots, le Megadypte de son nom savant, a le dos noir et le ventre blanc. Mais cet oiseau emblématique de la Nouvelle-Zélande, mis à l'honneur sur les billets de 5 dollars, est surtout connu pour son masque de plumage jaune autour des yeux.

    Sur la petite île déserte de Codfish Island où a élu demeure, c'est la saison des naissances. 28 oisillons devraient casser la coquille dans les semaines qui viennent. C'est 20 bébés manchots de moins que l'an dernier.

    Dans la foulée de ce décompte inquiétant, les scientifiques ont fait un recensement des parents, et le résultat est tout aussi alarmant : près de la moitié des manchots adultes ont disparu. Ils ne sont plus que 1 700 individus..

    Depuis plus de 20 ans, le manchot à œil jaune est périodiquement décimé par des maladies humaines ou des périodes de chaleur trop importantes. Mais cette année, aucun phénomène de ce type ne peut expliquer un tel déclin.

    Alors les scientifiques s'interrogent. On sait que des manchots se noient dans les filets de pêche des chalutiers, mais combien exactement ? Pour le savoir, il faudrait que les bateaux répertorient ces morts. Aujourd'hui, seuls 3% des bateaux le font, ceux qui ont à leur bord un observateur indépendant.

    (Re) lire : Des milliers de poussins manchots n'ont pas survécu au changement climatique

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.