GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 24 Janvier
Jeudi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les alertes au tsunami ont été levées en Alaska et sur la côte Ouest du Canada
    • Egypte: l'armée accuse un candidat à la présidentielle de «crimes» (communiqué)
    • Un séisme de magnitude 8,2 a été enregistré au large de l'Alaska (services sismologiques américains)
    • Paradis fiscaux: l'Union européenne retire huit pays de sa liste noire, dont le Panama (source européenne)
    • Musique: décès à 78 ans de la légende sud-africaine du jazz, le trompettiste Hugh Masekela (famille)
    • Carrefour: l'Etat sera «vigilant sur l'accompagnement de chaque salarié concerné par le plan» (Le Maire)
    Science

    Qu'est-il arrivé au satellite Zuma lancé par SpaceX?

    media Lancement de la fusée de SpaceX qui a embarqué Zuma, un satellite classé secret-défense par les Etats-Unis, le 8 janvier 2018. Douglas CURRAN / AFP PHOTO / AFP

    Zuma, ce satellite top secret américain lancé le 8 janvier par la société SpaceX, semble bien être un échec complet. Mais, secret défense oblige, ni l'armée américaine, ni SpaceX ne font de commentaires. Ils ne confirment même pas la perte du satellite. Pourtant, plusieurs indices semblent indiquer que l'engin à un milliard de dollars s'est abîmé dans l'océan Indien.

    Le 8 janvier vers 1h du matin TU, la fusée Falcon 9 s'élève dans le ciel. Tout a l'air de bien se passer, mais on ne sait pas grand-chose de ce lancement. Le satellite embarqué, du nom de code Zuma, est en effet classé secret défense par l'armée américaine.

    Mais très vite, les premières rumeurs circulent : Zuma serait détruit, un milliard de dollars partis en fumée. Des sources militaires anonymes informent la presse américaine qu'il se serait abîmé dans l'océan Indien.

    Que s'est-il réellement passé ? C’est un mystère, mais l'affaire est très gênante. L’hypothèse la plus probable, c'est que le satellite ne s'est jamais détaché du deuxième étage de la fusée et a fini sa course avec lui dans l'eau.

    SpaceX pense déjà à son prochain lancement

    La faute reviendrait alors non pas à SpaceX, mais à Northrop Gruman, le constructeur du satellite qui a également conçu l'adaptateur entre Zuma et la fusée. Une hypothèse renforcée par le fait que SpaceX a déjà entamé sa prochaine campagne de lancement. Le signe que l'entreprise considère toujours sa fusée comme fiable.

    C'est essentiel pour l’entreprise d’Elon Musk, qui doit procéder dans les semaines qui viennent à l'une de ses missions les plus importantes : le premier tir de la Falcon Heavy, sa nouvelle fusée. C’est la plus puissante jamais construite depuis la Saturn 5 des missions lunaires Apollo. Sauf que cette fois, l'objectif, c'est Mars.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.