GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
    • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
    • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
    • Guerre commerciale Washington-Pékin: entrée en vigueur des taxes américaines sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises
    • Etats-Unis: une deuxième femme accuse le juge Kavanaugh d'inconduite sexuelle (New Yorker)
    Science

    Australie: 39 millions d'euros débloqués pour la grande barrière de corail

    media La Grande barrière de corail en Australie. Arterra/UIG via Getty Images

    39 millions d'euros pour lutter contre une étoile de mer dévoreuse de corail, c'est la mesure annoncée lundi 22 janvier par le gouvernement australien dans le cadre de la préservation de la grande barrière de corail, joyau naturel inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco menacé par le réchauffement climatique. Un geste toutefois jugé insuffisant par les organisations de défense de l'environnement.

    Le plus vaste ensemble corallien de la planète, qui s'étend sur 345 000 km carrés le long des côtes australiennes, est menacé de disparition. Plusieurs facteurs sont à l'œuvre : la hausse de la température de l'eau, les rejets des activités agricoles et industrielles, et la prolifération de l'acanthaster pourpre, une étoile de mer surnommée couronne d'épines, qui dévore le corail.

    Le budget débloqué lundi doit permettre de lutter contre cette prolifération et d'aider les agriculteurs à limiter les ruissellements qui la favorisent.

    Préserver les récifs de corail est un enjeu majeur : ils représentent 0,1 % de la surface totale des océans, mais concentrent 25% de la faune marine.

    L'Australie devrait dépenser près d'1,5 milliard d'euros sur 10 ans pour sauver sa grande barrière. La semaine dernière le pays a lancé un appel aux scientifiques du monde entier.

    Différents projets sont déjà à l'étude comme l'installation de ventilateurs sous-marins pour faire remonter les eaux froides vers les coraux. Mais pour de nombreux chercheurs et associations de défense de l'environnement, Canberra doit avant tout revoir sa copie sur la lutte contre le réchauffement climatique, et notamment réduire sa dépendance aux énergies fossiles.

    (Ré) écouter : La Grande Barrière de corail, un patrimoine inestimable ? (Aujourd'hui l'économie)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.