GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 24 Octobre
Jeudi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Santé: d'après une étude, pour espérer vivre vieux, mieux vaut être riche

    media Les personnes au revenus les plus élevés ont une espérance de vie plus longue. Fred TANNEAU / AFP

    En France, selon une étude de l’Insee, les hommes les plus aisés vivent en moyenne 13 ans de plus que les plus modestes. Chez les femmes, l’écart est de 8 ans.

    Le constat est sans appel : plus on est riche, plus l’espérance de vie est élevée, et l’écart est immense aux extrêmes. Ainsi, les 5% d’hommes les plus riches, gagnant en moyenne 5 800 euros par mois ont une espérance de vie de 84 ans. Or elle est de 71 ans pour les 5% d’hommes les plus pauvres, ayant un revenu moyen d'environ 500 euros mensuels. Les femmes les plus aisées, quant à elles, ont une espérance de vie de 88 ans, contre 80 pour les plus modestes.

    La corrélation entre espérance de vie et revenus n’est pas linéaire. Aux alentours d’un revenu de 1 000 euros par mois, 100 euros supplémentaires sont associés à 11 mois d’espérance de vie en plus chez les hommes. Autour de 2 000 euros mensuels, c’est 3 mois et demi de plus.

    Alors pourquoi les plus riches vivent-ils plus longtemps ? On sait que les cadres sont moins soumis que les ouvriers aux risques professionnels : accidents du travail, exposition à des produits toxiques etc. et ils ont aussi moins de comportements à risque, type tabagisme.

    Mais l’étude révèle que même sans diplôme, on vit plus longtemps quand on est aisé. Les personnes modestes renoncent parfois à consulter un médecin. Les difficultés financières entravent la prévention et l’accès aux soins.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.