GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Science

    Quels sont les risques en cas de carence en vitamine A ?

    media  
    Une carence en vitamine A peut conduire à la cécité. pixabay

    Chaque semaine, nous retrouvons la chronique nutrition de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l'ONG Santé Diabète

    Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est la vitamine A ?

    Les vitamines sont des micronutriments qui sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps et qui, à part la vitamine D, ne sont pas synthétisées par notre organisme. L’apport en vitamines par l’alimentation, comme par exemple pour la vitamine A, est donc central pour rester en bonne santé. La vitamine A fait partie de la famille des vitamines liposolubles c’est-à-dire les vitamines solubles dans les graisses appelées aussi lipides. Si on n’apporte pas assez de vitamines A à l’organisme de manière chronique, il va développer des carences qui se traduiront par la diminution progressive de la vision pouvant aboutir à la cécité.

     

    A quoi sert la vitamine A dans notre organisme et où peut-on en trouver ?

    La vitamine A joue 3 grands rôles dans notre corps. Le plus important est son rôle dans notre vision. En effet, elle est présente dans les bâtonnets situés à l’arrière de l’œil sur la rétine sous forme de rétinal. Elle va permettre, à ce niveau, par des mécanismes complexes, l’adaptation de notre vision quand on est exposé à une lumière de faible intensité. De même, les cônes de la rétine contiennent des pigments composés du rétinal qui vont permettre la perception des couleurs.

    Ensuite, elle va participer à la multiplication des cellules qui vont former le tissu épithélial qui protège entre autre la surface externe de notre corps.

    Enfin, elle joue un rôle dans très important dans la réponse immunitaire, et donc dans la prévention des infections, mais aussi comme antioxydant permettant d’empêcher des substances nocives d’attaquer nos cellules.

    On retrouve les précurseurs de la vitamine A qui vont permettre la production de cette vitamine dans des familles d’aliments assez différentes. On retrouve d’une part le rétinol principalement dans le foie, les produits laitiers, les œufs et d’autre part les caroténoïdes dits précurseurs dans les fruits jaunes et orangés et dans les légumes verts foncés. Enfin, on l’oublie souvent, l’huile de palme de couleur rouge, qui n’est pas raffinée, est une des premières sources végétales de bêta-carotène qui est un précurseur de la vitamine A. Ainsi, une cuillérée à café d’huile de palme rouge suffit à combler les besoins quotidiens en vitamine A du jeune enfant.

     

    Quels sont les risques de la carence en vitamine A ?

    Il faut normalement un apport de 700 à 900 μg de vitamine A par jour. Si cet apport est insuffisant de manière chronique on va aboutir à une carence en vitamine A. Cette carence va démarrer par une baisse de la vision nocturne et peut, en s’aggravant, aboutir à la cécité. Elle va aussi entrainer une diminution de nos réponses immunitaires et une plus faible croissance des enfants. Il faut bien rappeler que la carence en vitamine A reste la carence aux conséquences sanitaires les plus importantes dans le monde avec une très forte prévalence dans les pays en développement. L’Organisation Mondiale de la Santé, estime que plus de 15 millions d’enfants et de femmes enceintes présentent une cécité nocturne à cause de cette carence en vitamine A.

    Quelles sont les recommandations que vous pouvez donner à nos auditeurs ?

    Tout d’abord, pour les enfants qui sont très touchés par cette carence, il faudra privilégier l’allaitement maternel. Cela permet d’assurer un apport adéquat dans les premiers mois de leur vie.Bien sûr, il faut s'assurer que les femmes allaitantes aient assez de vitamine A dans leur alimentation pour que leur lait réponde aux besoins du nourrisson. Après le sevrage, il faudra introduire des aliments riches en vitamine A comme le foie, les œufs ou encore des fruits et des légumes. Si l’on est dans une zone ou l’alimentation est difficile à diversifier et où l’huile de palme est disponible alors il faudra ajouter une cuillère à café par jour d’huile rouge dans les différentes préparations de la journée.

     

    Pour les adultes, il faut centrer son effort sur une alimentation équilibrée et diversifiée, respectant la recommandation de 5 portions de fruits et légumes par jour, qui permettra d’apporter le foie, les œufs et les différents fruits et légumes permettant de couvrir largement les besoins de notre organisme en vitamine A.

     

    Pour poursuivre les échanges sur cette chronique rendez-vous sur :

    Le compte Twitter de Stéphane Besançon

    La page Facebook de l'ONG Santé Diabète

     

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.