GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Antarctique: la fonte des glaces s'accélère dangereusement, selon une étude

    media (Photo d'illustration) Côte du cap Denison, en Antarctique, le 12 décembre 2009. ANTARCTIC-ENVIRONMENT/ REUTERS/Pauline Askin

    L'Antarctique fond et le niveau des océans monte. Depuis 1992, le continent blanc, situé au Pôle Sud, a perdu 3 000 milliards de tonnes de glace. Suffisamment pour faire monter le niveau global des océans de 8 millimètres. C'est ce qui ressort d'une étude parue mercredi 13 juin dans la revue Nature, réalisée par 84 scientifiques. Selon eux, la fonte des glaces s'est accélérée de façon spectaculaire au cours des cinq dernières années.

    Avant 2012, l'Antarctique perdait environ 76 milliards de tonnes de glace par an. Aujourd'hui, les pertes sont estimées à 219 milliards de tonnes annuelles. Autrement dit, depuis cinq ans, les glaces fondent à un rythme trois fois plus élevé qu'avant.

    Le problème concerne surtout la partie ouest de l'Antarctique. La zone enregistre les plus grosses pertes de ces 25 dernières années. Avec la disparition de plus de 6 500 km² de glace. Si cette tendance se poursuit, l'Antarctique pourrait devenir la principale cause de la hausse du niveau des océans.

    « Sonnette d'alarme »

    Des résultats à considérer comme « une sonnette d'alarme », estime Eric Rignot, l'un des principaux co-auteurs de l'étude. Le scientifique français insiste sur la nécessité d'agir. Pour lui, il est primordial de « ralentir le réchauffement de notre planète ».

    L'Antarctique représente à lui seul 90% des glaces de la Terre. Si toute cette masse fondait, le niveau des océans pourrait grimper de presque 60 mètres. Une situation qui menace des centaines de millions de personnes, à commencer par les populations vivant en zone côtière basse.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.