GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Conférence sur le sida: quelques bonnes nouvelles dans un océan d’inquiétude

    media La 22e conférence Sida, le plus important rendez-vous consacré à la lutte contre le VIH Sida, s'est achevée vendredi 27 juillet à Amsterdam, aux Pays-Bas. REUTERS/Yves Herman

    Clap de fin pour la 22e conférence internationale sur le sida, vendredi 27 juillet. Ce rendez-vous incontournable dans le domaine a vu se réunir plus de 15 000 personnes à Amsterdam, aux Pays-Bas. Scientifiques, militants, politiques ont pu faire le point sur la lutte contre l’épidémie. A l’heure du bilan, l’appréhension semble l’emporter.

    Avec notre envoyé spécial à Amsterdam,  Simon Rozé

    Une bonne nouvelle et on s’en contentera : la Namibie a annoncé avoir atteint les 90-90-90, l’objectif fixé pour 2020, en avance. C’est-à-dire 90 % des personnes malades dépistées, 90 % d’entre elles traitées et 90 % de ces dernières contrôlant le virus. La Namibie rejoint le Botswana, seul autre pays africain à parvenir à ce succès.

    Sur le plan scientifique, il y a eu peu de choses à se mettre sous la dent. La Prep, une méthode de prévention, continue toujours de prouver son efficacité, cela a été démontré par de nouvelles études. Dans le volet « traitement » de la maladie, il y a l’espoir de passer de la trithérapie, à la bithérapie, qui serait beaucoup moins contraignante pour les malades et tout aussi efficace. Enfin, quelques progrès ont été présentés dans la recherche d’un vaccin, mais la route est encore longue.

    Des financements insuffisants

    Pour le reste, cette 22e conférence internationale sur le Sida s’est terminée comme elle a commencé, dans une ambiance un brin morose, avec ce constat : l’objectif 90-90-90 ne sera pas tenu à l’échelle mondiale par manque de financement. Six milliards de dollars supplémentaires par an, c’est ce qu’il faudrait pour parvenir aux objectifs de contrôle de l’épidémie.

    Trouver de l’argent, ce sera l’objet d’une autre conférence, en 2019 en France, consacrée à cette question. Quant au prochain congrès international, rendez-vous est pris en 2020 à San Francisco aux Etats-Unis. Un choix qui faire d’ores et déjà polémique, les militants de tous les pays refusant de se rendre dans celui de Donald Trump.

    D’ici là, le manque de monnaie se fait déjà ressentir sur le terrain. Après des années de baisse, le nombre de contaminations sur le continent est resté stable en 2017. L’accès à la mesure de la charge virale, pourtant recommandée par l’Organisation mondiale de la santé n’est toujours pas généralisé.

    Certains craignent en conséquence un endormissement, comme si les nombreux succès enregistrés les années précédentes avaient fait croire que la guerre contre le VIH sida était déjà gagnée. On en est loin : une contamination a encore lieu toutes les trois minutes dans le monde.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.