GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 15 Décembre
Lundi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pompeo promet une «réponse ferme» si l'Iran nuit aux intérêts américains en Irak
    Science

    Astronomie: la planète Mars, vedette des nuits des étoiles 2018

    media La planète Mars vue de la Lune. Getty Images/Stocktrek Images

    Ce week-end levez les yeux au ciel ! Ce sont en effet les nuits des étoiles qui débutent à partir de ce vendredi jusqu'à dimanche des événements sont organisés partout en France par les clubs d'astronomie mais l'opération commence à faire tache d'huile et de nombreux autres pays ont des manifestations similaires en Afrique de l'ouest notamment. Une occasion à saisir donc, car cette année, le spectacle s'annonce assez ébouriffant.

    Après l'éclipse de lune, c'est une autre occasion de s'allonger dans l'herbe et de regarder le ciel nocturne. Les nuits des étoiles reviennent, comme tous les ans avec une édition 2018 qui s'annonce spectaculaire. « Cette année, on a la totale finalement, affirme Olivier Las Vergnas, le président de l'Association française d'astronomie. On a une brochette de planètes absolument rêvée, c’est-à-dire que juste après le coucher du soleil, très très visible, vraiment très visible, on a Vénus qui brille d’un jaune brillant. Ensuite un peu plus loin vers le sud, on a Jupiter également très très brillante. Saturne un peu plus faible. Et puis qui se lève vers 10 heures et demie 11 heures environ, on a la planète Mars qui est la vedette de la soirée ».

    C'est en effet une année exceptionnelle pour observer notre voisine qui se trouve au plus proche de nous à « seulement » 57 millions de kilomètres. Caroline Freyssinet, spécialiste de mars au CNRS : « C’est particulièrement optimal pour observer Mars à l’œil nu avec des jumelles, des télescopes. Malheureusement, on est en pleine tempête martienne, toute la surface de la planète est recouverte par des nuages de poussière. On ne verra pas les détails de la planète malheureusement à cause de cette tempête. C’est chouette de voir aussi une planète entière qui est recouvert de poussière. »

    Et le spectacle va se poursuivre tout le mois d'août avec les Perséides: la terre qui comme tous les ans passe au travers d'un nuage de poussière entraînant une pluie d'étoiles filantes particulièrement intense vers le 10 août.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.