GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Accident de Fukushima: trois anciens dirigeants de Tepco acquittés par le tribunal
    • Polynésie: saisie de 5,5 kilos de méthamphétamine à l'aéroport de Tahiti (parquet de Papeete)
    • Afghanistan: dix morts lors d'un attentat à la voiture piégée dans le Sud (gouverneur)
    Science

    Climat: la couche de glace la plus solide de l'Arctique se fracture

    media Dans l'Arctique, les températures ont augmenté de 2,8 degrés depuis le début du XXe siècle. GettyImages / by wildestanimal

    De mémoire d'homme, c'est la première fois que cela se produit. La partie la plus épaisse de la banquise arctique s'est fracturée cette semaine, laissant l'eau libre dans une région où normalement tout est gelé même en été. Un phénomène qui inquiète les scientifiques, car cette zone bien particulière de la banquise est considérée comme la plus résistante au réchauffement.

    « Impressionnant et effrayant. » C'est avec ces mots qu'un climatologue a commenté les images satellites.

    L'eau libre se fraye un passage toujours plus important dans la banquise au nord du Groenland. Un phénomène effrayant, car ce ne devrait pas être le cas. Cette région polaire est celle où la glace est la plus épaisse, la plus résistante. La dernière à rester en place si tout devait fondre.

    A cause d'un hiver et d'un printemps beaucoup plus chauds que d'habitude, elle s'est cependant fragilisée et morcelée. A tel point que les vents ont pu la pousser vers l'Ouest et laisser cette région de l'océan Arctique vierge de glace.

    Un phénomène historique

    C'est la première fois que l'on observe ce phénomène, une démonstration terrible de la dégradation actuelle de la banquise arctique.

    Les conséquences sont loin d'être anodines, puisque toute cette glace morcelée dérive sous l'effet du vent et va se retrouver dans une zone plus chaude. Ce qui va évidemment accélérer sa fonte.

    Nous en sommes aujourd'hui à un point où les climatologues anticipent une fonte totale de la banquise Arctique durant l'été à moyen terme. Un événement qui se produira pour la première fois entre 2030 et 2050.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.