GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cour suprême: l'accusatrice du candidat de Trump accepte de témoigner devant le Sénat (médias)
    Science

    Le plus grand accélérateur de particules au monde fête ses dix ans

    media L'intérieur du LHC, dans un tunnel de 27 kilomètres de circonférence, à 100 mètres sous terre. CERN

    Il y a 10 ans jour pour jour, l'une des plus grandes constructions jamais entreprises par l'homme entrait en fonction. Le LHC, l'accélérateur de particules du Centre européen de recherche nucléaire (CERN) est un anneau de 27 kilomètres de circonférence où règne un vide presque absolu. Il a permis l'une des plus grandes découvertes scientifiques des 50 dernières années.

    La campagne qui se trouve à la frontière entre la France et la Suisse ressemble à beaucoup d'autres : de l'herbe et des vaches. Mais en dessous, 100 mètres sous terre, se trouve l'une des plus belles réalisations de l'esprit humain; le LHC, le grand collisionneur de hadrons.

    Le plus grand accélérateur de particules au monde est un tube en forme d'anneau de 27 kilomètres où règne une température de -270 degrés et au travers duquel on fait circuler des protons, des briques qui constituent les atomes. Ils en font 11 000 fois le tour par seconde.

    Le but est de créer des collisions entre ces particules. D'une violence inouïe, l'énergie qui en résulte nous permet alors de sonder au plus profond la matière, à l'échelle de l'infiniment petit.

    Pour caricaturer, on pourrait dire que le LHC n'a été construit que dans un seul but : dénicher le boson de Higgs. Une particule dont l'existence a été envisagée il y a plus de 50 ans et sur laquelle reposent tous nos modèles théoriques.

    Des décennies durant, elle est restée indétectable, jusqu'en 2012 et l'annonce de sa découverte au LHC. Plus de 10 000 chercheurs de dizaines de nationalités différentes ont travaillé sur le projet.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.