GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    La planète toujours plus recouverte de déchets

    media 550 tonnes de déchets toxiques, dérivés du pétrole, ont été déversées. Ici, deux Abidjanais se protègent des émanations toxiques, le 13 septembre 2006. AFP PHOTO/ISSOUF SANOGO

    La maîtrise de nos émissions de gaz à effet de serre est l'un des enjeux majeurs des prochaines années pour enrayer le réchauffement climatique et contenir l'effondrement de la biodiversité. Mais il faudra également mener le combat sur d'autres fronts. Les déchets notamment. On en produit toujours plus et cette tendance n'est pas prête de s'arrêter. C'est en tout cas ce qu'affirme la Banque mondiale dans un rapport publié ce vendredi 21 septembre.

    Près de 2 milliards de tonnes de déchets. C'est ce que l'humanité a jeté en 2016. En 2050, si la tendance se poursuit, ce sera près de 3,5 milliards, du moins si l'on en croit le rapport que vient de publier la Banque mondiale.

    On s'en doute, ce n'est pas une bonne chose puisque dans le lot, une bonne partie est en plastique qui met plusieurs centaines d'années à se dégrader en polluant au passage de nombreux écosystèmes.

    Notre planète risque donc de devenir de plus en plus sale et pourtant peu d'actions sont mises en oeuvre pour l'éviter. On pense bien sûr au recyclage mais l'on observe une fois encore des différences conséquentes entre les pays à hauts revenus et les autres. Les premiers recyclent ainsi près d'un tiers de leurs déchets, c'est moins de 5% ailleurs.

    Mais le problème reste avant tout la production de déchets, qu'ils soient traités ou non. Leur gestion est un secteur très émetteur de gaz à effet de serre. Il en faut donc tout simplement moins, même si on n'en prend pas le chemin. Et la Banque mondiale de donner ce conseil : favoriser la réutilisation des objets et l'économie circulaire.

    → CONSULTER : Le rapport de la Banque mondiale (en anglais)

    → REECOUTER : 7 milliards de voisins : La gestion des déchets en Afrique: quels défis ?

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.