GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Maladie d’Osgood-Schlatter

    media  
    La Maladie d’Osgood-Schlatter est la pathologie typique du jeune footballeur. pixabay

    Chaque mercredi, le Dr Jean Marc Sène, médecin du sport et médecin de l'équipe nationale de judo, présente sa chronique sport dans Priorité Santé. Cette semaine, il explique ce qu'est la maladie d’Osgood-Schlatter.

    Dr Sène, vous allez nous parler aujourd’hui de la Maladie d’Osgood-Schlatter…. de quoi s’agit-il ?

    Cette maladie a été décrite pour la première fois en 1903 par deux auteurs, Osgood et Schlatter.

    La maladie d’Osgood-Schlatter, une douleur située sous le tendon rotulien associée à une voussure osseuse au niveau de la protubérance visible sur le devant du genou au niveau du haut du tibia qui se révèle douloureuse.

    Elle se voit essentiellement chez les garçons, pratiquant un sport entre l’âge de 11 et 16 ans, par la suite d’un surmenage de l’appareil extenseur.

    C’est la pathologie typique du jeune footballeur.

    La maladie de croissance touche en réalité le cartilage de croissance, qui est soumis à de micro-traumatismes répétés

    Véritable sujet d’angoisse pour les parents pour une « maladie bénigne » qui en effet guérit à 98% avec le temps. Le repos sportif est souvent suffisant pour venir à bout de cette maladie qui disparaîtra naturellement pendant cette période de croissance.

     

    Comment est ce que cette pathologie apparait ?

    Les causes en sont donc toujours les mêmes :

    • Croissance rapide.

    • Pratique sportive intensive

    • Surutilisation de l’appareil extenseur.

    • Déficit du geste technique ou raideur segmentaire et articulaire trop importante.

     

    Le diagnostic est simple à faire :

    • une déformation de la tubérosité tibiale antérieure + des douleurs de la face antérieure du tibia

    • chez un jeune sportif qui n’a pas fini sa croissance

    • douleur lors des sauts, réception de saut, sprint…

     

    La radiographie est suffisante pour établir un diagnostic de la maladie d’Osgood-Schlatter.

     

    Quels conseils donner aux parents qui souhaitent soulager la douleur de leurs enfants ?

    Le repos sportif est nécessaire pendant la durée de la poussée douloureuse.

    L'application de froid permet de soulager la douleur.

    Seuls les antalgiques (paracetamol) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens locaux (pommade ou mésothérapie) peuvent être utiles, mais le repos est suffisamment efficace dans la majorité des cas.

    Prise en charge rééducative avec essentiellement travail d’extensions et d’étirements du droit antérieur.

    La reprise du sport pourra se faire dès cessation de la douleur. Surtout adapter la sollicitation globale (au sport en club et dans la cour de récréation !)

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.