GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Accord commercial entre le Mercosur et 4 pays européens non-UE (officiel)
    • Premiers heurts en marge du G7: 17 interpellations, 4 policiers légèrement blessés (préfecture)
    • G7: Macron s'adressera aux Français samedi à 13h00 (Elysée)
    • Feux en Amazonie: s'opposer à l'accord UE-Mercosur n'est «pas la réponse appropriée» (gouvernement allemand)
    • Syrie: le président turc Erdogan se rendra à Moscou mardi (présidence)
    Science

    France: non loin de Nantes, une inquiétante série de 12 cancers pédiatriques

    media Près de Nantes, à Sainte-Pazanne, les cancers pédiatriques inquiètent des centaines de parents.(photo d'illustration) Getty Images

    Dans l'ouest de la France, à Sainte-Pazanne, une petite ville de Loire-Atlantique d'un peu moins de 7 000 habitants, un nombre anormal de cas de cancers touche des enfants. Douze recensés depuis 2015, ce serait deux fois plus que la moyenne nationale, sans qu'aucune explication ne soit avancée pour l'instant.

    La salle des fêtes de Sainte-Pazanne était remplie hier soir, jeudi 4 avril 2019 : 800 habitants étaient réunis pour écouter les explications de l'Autorité régionale de santé (ARS) et, peut-être, avoir des réponses sur cette recrudescence de cas de cancers qui touche principalement des enfants de la ville.

    Trois enfants sont morts

    Douze ont été recensés par un collectif de parents, trois enfants sont malheureusement décédés. Mais pour l'instant, les pistes sont minces, voire inexistantes. L'ARS avait, en effet, déjà été saisie il y a deux ans, une enquête menée à l'époque n'avait pas permis d'apporter de réponse.

    Une nouvelle étude épidémiologique

    Aucune cause environnementale n'avait été détectée; Sainte-Pazanne se trouve dans une région agricole, sans industrie lourde ou polluante à proximité. Tout l'enjeu est donc de trouver une cause commune à tous ces cancers. C'est pourquoi une nouvelle étude épidémiologique va prochainement être menée. Les premières conclusions sont attendues pour le mois d'octobre 2019.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.