GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 26 Mai
Lundi 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Santé: peut-on mettre fin à l'hépatite B ?

    media 250 millions de personnes vicent avec le virus de l'hépatite B. Getty Images/BSIP

    L'hépatite B touche aujourd'hui encore plus de 257 millions de personnes dans le monde. 900 000 en meurent chaque année et particulièrement en Afrique où 6 % de la population adulte est infectée. Un vaccin existe pourtant, mais il n'est pas assez utilisé. C'est pour cette raison qu'un appel de la communauté scientifique internationale est lancé ce mercredi 10 avril dans la prestigieuse revue médicale The Lancet. Objectif : mobiliser enfin des fonds pour venir à bout de cette maladie.

    L'hépatite B est une infection du foie qui peut dégénérer en cirrhose ou en cancer si elle n'est pas traitée. Et justement, elle l'est peu. « L'hépatite B est une maladie pour laquelle on a un vaccin depuis plusieurs décennies. Et on a naïvement pensé qu'à partir du moment où l'on a un vaccin, il suffisait de vacciner toutes les générations à venir et que les choses finiraient par se régler. En fait, on n'a jamais vacciné suffisamment pour pouvoir vraiment contrôler l'épidémie donc on a aujourd'hui 250 millions de personnes qui vivent avec ce virus. Il faut donc impérativement trouver des moyens de les traiter et si possible de les guérir », explique François Dabis, le patron de l'ANRS, l'Agence nationale de recherche contre le Sida et les hépatites virales.

    On sait traiter l'hépatite B, mais on ne sait pas en guérir. Il faut donc amplifier la recherche. C'est l'objet de cet appel publié ce mercredi 10 avril dans The Lancet : « Aujourd'hui, il s'agit de lancer une grande initiative internationale pour vraiment lancer plus fort la question de la vaccination, traiter plus fréquemment les gens, et surtout innover avec la recherche. À la recherche de moyens qui vont permettre le plus rapidement possible de guérir les gens qui vivent avec l'hépatite B ».

    Au coeur des débats, l'argent évidemment pour financer ces nouvelles recherches
    Une demande qui vient de la base, des scientifiques eux-mêmes. Reste à voir, donc si cet appel sera entendu.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.