GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Drépanocytose: espoir sur la thérapie génique

    media La drépanocytose est la production de l'hémoglobine anormale due à un gène héréditaire. Getty Images

    La Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose est célébrée ce mercredi 19 juin, l'occasion de sensibiliser les populations à cette maladie héréditaire très invalidante. À Paris, l'institut Imagine mène des travaux de recherches sur la thérapie génique, un procédé qui pourrait remplacer la greffe de la moelle osseuse qui n'est d'ailleurs pas possible chez tous les drépanocytaires.

    Très en pointe sur la recherche sur les maladies génétiques, l'Institut Imagine travaille depuis quelques années sur la thérapie génique. Ce procédé permet de prélever des cellules souches qui peuvent servir à régénérer ou recréer des tissus détruits.

    Après une chimiothérapie de quelques jours, les cellules malades sont prélevées, modifiées et réintroduites dans la moelle osseuse du patient.

    « Le patient est tout d’abord hospitalisé pour une mobilisation de ses propres cellules souches, explique le Pr Marina Cavazzana, de l'Institut Imagine. On injecte quelques heures auparavant un médicament qui détache les cellules souches, ce qui nous permet de les récupérer directement. Ces cellules souches sont portées au laboratoire. Les cellules génétiquement modifiées sont injectées par voie intraveineuse et toutes seules elles vont retrouver leur maison, c’est à dire la moelle osseuse, d'où elles vont commencer à produire des cellules saines. »

    Trois adolescents drépanocytaires ont déjà été soignés avec succès à l'hôpital Necker grâce à la thérapie génique. Une nouvelle cohorte de malades devra en bénéficier dès cet été, lors d'un nouvel essai clinique.

    À écouter aussi : Dépistage de la drépanocytose : quand et comment ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.