GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    [Diaporama] Derrière Apollo 11, dix autres Américains ont marché sur la Lune

    media Alan Shepard, premier Américain dans l'espace, premier homme à jouer au golf sur la Lune. NASA / AFP

    Il y a 50 ans, Neil Armstrong devenait le premier homme à marcher sur la Lune, vite rejoint par Buzz Aldrin. Michael Collins complétait l'équipage en orbite dans le module. La mission Apollo 11, restée dans l'histoire pour l'exploit qu'elle représente, n'a pas été la seule à alunir ; le programme s'est poursuivi jusqu'à Apollo 17.

    Il aimait répéter qu'il était « le dernier homme » à avoir marché sur la Lune. Si presque tout le monde connaît le premier, Neil Armstrong, le commandant d'Apollo 17 Eugene Cernan, qui a alluni fin 1972, jouit d'une notoriété bien moins grande, tout comme la plupart des missions du programme Apollo, d'ailleurs.

    Au total, 12 hommes ont marché sur la Lune, des missions Apollo 11 à 17 ; Apollo 13 mise à part, un grave incident ayant empêché son alunissage. Toutes ont permis de réaliser de nombreuses expériences scientifiques sur le satellite, de rapporter des échantillons, et même d'essayer des choses plus cocasses.

    Alan Shepard a ainsi profité de sa mission à bord d'Apollo 14, en 1971, pour emmener avec lui clandestinement un club de golf. Il est le seul dans l'histoire de l'humanité à avoir tiré des balles là-bas. À 47 ans, il est aussi le plus âgé à avoir foulé le sol du satellite, et le seul astronaute du programme Mercury dans la liste.

    Charlie Duke, l’un des quatre encore de ce monde, est quant à lui le plus jeune de tous. Il expliquait cette semaine à L'Équipe Magazine avoir profité de la mission Apollo 16 pour s'essayer au saut en hauteur sur la Lune. Mais dans cette vidéo sur Youtube, on le voit surtout galérer pour se relever après une chute.

    Apollo 12 alunit quatre mois après Apollo 11. Charles Conrad et Alan Bean effectuent ainsi deux sorties sur la Lune en novembre 1969. Suivront en 1971 Edgar Mitchell et Alan Shepard, puis David Scott et James Irwin. John Young et Charles Duke font l'avant-dernière mission en 1972, avant Cernan et Schmitt.

    La fin des missions vers la Lune et le début de la coopération

    Au fur et à mesure des missions, ces aventuriers américains de la Lune effectuent des « sorties extravéhiculaires » de plus en plus longues et répétées. Avec son compère Harrison Schmitt, Eugene Cernan d'Apollo 17 se promène plus de 20 heures sur le satellite de la Terre, lors de trois longues sorties.

    C'est ensuite la fin du programme Apollo. Trois missions, Apollo 18, 19 et 20, qui étaient bel et bien prévues, sont annulées par l'agence spatiale américaine, la Nasa. Le Congrès donne de moins en moins de marges budgétaires à ces expéditions scientifiques, et tout le matériel développé cesse d'être utilisé.

    Une capsule Apollo sert cependant une dernière fois en 1975 pour la mission Apollo-Soyouz, premier programme conjoint entre Soviétiques et Américains, en pleine détente. Le 17 juillet, deux vaisseaux se rassemblent dans l'espace, l'écoutille s'ouvre, puis les commandants Stafford et Leonov se serrent la main.

    Le début d'une nouvelle phase dans la recherche spatiale ; la Lune se retrouve reléguée au second plan, mais les nations commencent à mettre en commun les technologies. En 1996, une navette spatiale américaine rend visite à la station Mir. Puis l'actuelle Station spatiale internationale, l'ISS, est conjointement créée.

    diaporama
    Alan L. Bean de la mission Apollo 12 descend du module d'alunissage Intrepid. C'est la deuxième équipe a voir posé un pied sur le satellite de la Terre. NASA/Charles Conrad

    → Cliquer sur l'image pour accéder au diaporama

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.