GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cuba dénonce l'«expulsion injustifiée» par Washington de deux de ses diplomates (ministre des Affaires étrangères)
    • Washington expulse deux diplomates cubains à l'ONU accusés d'atteinte à la sécurité nationale (département d'Etat)
    • Justin Trudeau considère «totalement inacceptable» de s'être grimé en Noir
    Science

    L'agence spatiale indienne a perdu le contact avec sa sonde censée alunir

    media Capture d'écran issue du live de l'ISRO montrant la sonde Vikram juste à l'approche de la Lune. Indian Space Research Organisation (ISRO) / AFP

    L’atterrisseur Vikram qui devait déployer un véhicule d’exploration de la surface de la lune a disparu des radars. Toute communication a été perdue avec l’engin pendant la nuit, quelques minutes avant son atterrissage.

    Lancé le 22 juillet d’un pas de tir du sud de l’Inde, l'atterrisseur de la mission Chandrayaan-2 devait se poser entre minuit et 1h (TU) près du pôle Sud lunaire. Mais Vikram ne répond plus. Vers 2h (TU), l'agence spatiale indienne (ISRO) a annoncé avoir perdu le contact avec la sonde.

    « La descente de l'atterrisseur Vikram se déroulait comme prévu », a expliqué le président de l'agence spatiale (ISRO), K. Sivan, dans la salle de contrôle de Bangalore. « Puis la communication entre l'atterrisseur et le contrôle au sol a été perdue. Les données sont en cours d'analyse », a-t-il ajouté.

    À 2,1 km seulement de son arrivée, la communication a donc été perdue. Il semble que l’engin n’a pas réussi à réduire sa vitesse de 6000 km/h à 7km/h, et il se serait écrasé sur la roche. Cette phase était l’une des plus délicates : la lune n’a pas d’atmosphère, donc, on ne peut utiliser de parachute pour ralentir la descente. Il faut avoir recours à des rétro moteurs, ce qui est plus compliqué, rapporte notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis. Il semble à présent impossible de reprendre contact avec le véhicule à six roues, qui devait analyser la surface de la lune.

    Seuls l'Union soviétique, les États-Unis et la Chine ont réussi l'exploit de poser un appareil sur la Lune. Et l'Inde espérait être « la première à se poser sur le pôle Sud lunaire, une zone totalement inexplorée », soulignait l'ISRO. La moitié des 38 missions de la sorte ont échoué.

    Le Premier ministre Narendra Modi, venu de Bangalore, a délivré un message de réconfort aux scientifiques, leur assurant que « ce (qu'ils avaient) fait n'était pas un mince exploit ».

    « La vie connaît des hauts et des bas. Votre dur labeur nous a déjà enseigné beaucoup et le pays tout entier est fier de vous, a-t-il ajouté. Si la communication se rétablit (...) tous les espoirs sont permis (...) Notre voyage continuera. Soyez forts. Je suis avec vous », a assuré le Premier ministre.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.