GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Décembre
Mardi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU

    media La sécheresse a accentué les effets de la canicule en juillet 2019, en Creuse, dans le centre de la France (Photo d'illustration). AFP Photos/GEORGES GOBET

    L'année n'est pas terminée. Mais une chose est désormais certaine : 2019 vient clore une décennie d'une « chaleur exceptionnelle », annonce l'Organisation météorologique mondiale depuis la COP25 de Madrid. 2019 pourrait même être la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée.

    Avec notre correspondant à Genève, Jérémie Lanche

    Ce record de plus vient s'ajouter à la longue série de mauvaises nouvelles pour le climat. La semaine dernière, l'ONU annonçait déjà des concentrations record de gaz à effet de serre dans l'atmosphère en 2018. Sans aucun signe de ralentissement. Aujourd'hui, les Nations unies confirment que ce qui se dessine, c'est le scénario du pire : accélération de la fonte des glaces, élévation du niveau des mers, acidification des océans.

    Sur les dix premiers mois de l'année, la température moyenne a été plus élevée d'environ 1,1°C comparé à la période pré-industrielle. C'est-à-dire le milieu du XIXe siècle.

    Sept millions de déplacés climatiques

    Un autre chiffre permet aussi de mesurer l'ampleur du phénomène : sur les 10 millions de personnes qui ont été déplacées entre janvier et juin 2019, 7 millions l'ont été à cause d'événements climatiques extrêmes comme les ouragans et les inondations.

    2019, année noire pour le climat. Ce ne sera sans doute pas la dernière. Au rythme actuel des émissions de gaz à effet de serre, on se dirige vers 3 à 5 degrés en plus à la fin du siècle. Très loin donc de l'objectif de l'Accord de Paris de limiter le réchauffement à 1,5 degré. « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » avait dit Jacques Chirac. Ce que dit l'ONU aujourd'hui, c'est qu'en plus, nous jetons de l'huile sur le feu.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.