GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 21 Janvier
Mercredi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Norvège: les populistes du Parti du Progrès quittent le gouvernement après le rapatriement d'une femme de jihadiste
    • Virus en Chine: l'épidémie doit être «résolument enrayée», dit le président Xi Jinping
    • Tony Hall, le directeur de la BBC, annonce qu'il démissionnera cet été
    • Taxe des géants du numérique: les négociations avec les Américains «très difficiles», dit Bruno Le Maire
    Dépêche

    Surf: 4e sacre pour Carissa Moore, qui s'envole pour les JO-2020 avec 7 autres athlètes

    Par AFP
    media L'Hawaïenne Carissa Moore lors du Freshwater Pro-WSL, à Lemoore en Californie, le 20 septembre 2019 GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

    L'Hawaïenne Carissa Moore a été sacrée pour la quatrième fois de sa carrière N.1 mondiale, à l'issue du circuit pro de surf féminin (CT), dont le dernier acte s'est joué lundi à Hawaï.

    La championne de 27 ans, qui a été couronnée à la maison à Honolua Bay (Maui, Hawaï), est repartie avec son ticket pour Tokyo, où le surf fera son entrée au programme olympique l'été prochain.

    "Ca fait vraiment longtemps que je rêve de ce moment. Chaque titre mondial a été différent mais celui-là a clairement été le plus dur", a souligné la surfeuse, qui entre dans le cercle très fermé des quadruples vainqueurs.

    Même si elle a été battue par l'Australienne Stephanie Gilmore en demi-finales de la dernière étape à Honolua Bay, Moore a surfé brillamment toute l'année, atteignant à minima les quarts de finale de chacune des dix étapes du CT de la ligue professionnelle (WSL).

    "Aller aux Jeux olympiques, ça me donne des frissons rien que d'y penser. J'ai hâte d'être à Tokyo et de répandre l'esprit aloha. Je suis vraiment fière et honorée de représenter les Etats-Unis, et tout particulièrement Hawaï", s'est-elle réjoui.

    Moore est l'une des huit surfeuses à décrocher son billet pour les JO-2020 à l'issue du circuit pro 2019.

    Lors de l'épreuve olympique - disputée entre le 26 juillet et le 2 août à Tsurigasaki Beach (préfecture de Chiba, à une soixantaine de kilomètres de Tokyo) - vingt filles seront en lice.

    A raison de deux athlètes maximum par nation, les premières qualifiées sont les huit premières au classement mondial 2019. Outre donc Carissa Moore, sont sélectionnées l'Américaine Caroline Marks, les Australiennes Stephanie Gilmore et Sally Fitzgibbons, les Brésiliennes Tatiana Weston-Webb et Silvana Lima, la Française Johanne Defay et la Costaricaine Brisa Hennessy.

    Ces huit surfeuses devront participer aux Mondiaux-2020 en avril pour valider leur ticket.

    Les douze autres places pour Tokyo sont distribuées comme suit: une place par continent (5) et les 7 autres lors des Mondiaux-2020.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.