GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 21 Janvier
Mercredi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Norvège: les populistes du Parti du Progrès quittent le gouvernement après le rapatriement d'une femme de jihadiste
    • Virus en Chine: l'épidémie doit être «résolument enrayée», dit le président Xi Jinping
    • Tony Hall, le directeur de la BBC, annonce qu'il démissionnera cet été
    • Taxe des géants du numérique: les négociations avec les Américains «très difficiles», dit Bruno Le Maire
    Dépêche

    Golf: Tiger Woods n'ira pas jouer en Arabie Saoudite fin janvier

    Par AFP
    media Le golfeur vedette Tiger Woods sur le parcours du Zozo Championship à Inzai, au Japon, le 27 octobre 2019 AFP/Archives

    L'ancien numéro un mondial du golf, Tiger Woods, a déclaré mardi qu'il ne ne participerait au tournoi Saudi International, programmé du 30 janvier au 2 février en Arabie Saoudite.

    "Je n'ai juste pas envie d'aller là-bas", a expliqué Woods sur ESPN. "C'est un trop long voyage".

    Woods avait déjà refusé l'an dernier de participer à ce tournoi, pourtant doté d'une prime de participation estimée à 3 millions de dollars (2,7 M EUR), dans un contexte alors marqué par l'assassinat le 2 octobre 2018 du journaliste Jamal Khashoggi, au consulat saoudien d'Istanbul.

    Mais il a néanmoins défendu le droit d'autres joueurs qui souhaiteraient s'engager dans cette compétition, alors que plusieurs golfeurs, dont Phil Mickelson, ont fait l'objet de vives critiques sur les réseaux sociaux après avoir confirmé leur participation au tournoi saoudien.

    "Ce n'est pas digne de toi d'accepter l'argent d'un régime corrompu. Allez Phil, tu vaux mieux que ça", a ainsi commenté un internaute sur Twitter. Ce à quoi Mickelson a simplement répondu: "je suis impatient de jouer et de voir un pays où je ne suis jamais allé", même si "je comprends ceux qui sont choqués ou déçus".

    De son côté, Woods s'est déclaré conscient "des enjeux politiques qui se trouvent derrière" un tel tournoi, mais il estime aussi que ce genre d'évènements peut également contribuer à développer le golf en Arabie Saoudite.

    Depuis quelques années, le royaume ultraconservateur d'Arabie Saoudite s'appuie sur le sport pour améliorer son image à l'international. Il a ainsi déjà accueilli la Supercoupe d'Italie et organisé une course de Formule Electrique notamment. Il accueillera également le championnat du monde des poids lourds le 7 décembre entre l'Américano-Mexicain Andy Ruiz Jr et le Britannique Anthony Joshua, puis le rallye Dakar pour la première fois en janvier 2020.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.