Equipe de France: Abidal de retour pour défier l’Angleterre - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Appels sur l'actualité

 

  1. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  2. 08:30 TU Journal
  3. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  4. 09:00 TU Journal
  5. 09:10 TU Priorité santé
  6. 09:30 TU Journal
  7. 09:33 TU Priorité santé
  8. 10:00 TU Journal
  9. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  10. 10:30 TU Journal
  11. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  12. 11:00 TU Journal
  13. 11:15 TU Sessions d'information
  14. 11:30 TU Journal
  15. 11:33 TU Sessions d'information
  16. 12:00 TU Journal
  17. 12:10 TU Sessions d'information
  18. 12:30 TU Journal
  19. 12:33 TU Sessions d'information
  20. 12:40 TU Grand reportage
  21. 13:00 TU Journal
  22. 13:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  23. 13:30 TU Journal
  24. 13:33 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  25. 14:00 TU Journal
  1. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  2. 08:30 TU Journal
  3. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  4. 09:00 TU Journal
  5. 09:10 TU Priorité santé
  6. 09:30 TU Journal
  7. 09:33 TU Priorité santé
  8. 10:00 TU Journal
  9. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  10. 10:30 TU Journal
  11. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  12. 11:00 TU Journal
  13. 11:15 TU Sessions d'information
  14. 11:30 TU Journal
  15. 11:33 TU Sessions d'information
  16. 12:00 TU Journal
  17. 12:10 TU Grand reportage
  18. 12:30 TU Sessions d'information
  19. 13:00 TU Journal
  20. 13:10 TU Sessions d'information
  21. 13:30 TU Journal
  22. 13:33 TU Danse des mots
  23. 14:00 TU Journal
  24. 14:10 TU Autour de la question
  25. 14:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

Sports

Ligue 1 Sports

Equipe de France: Abidal de retour pour défier l’Angleterre

media

Le défenseur du FC Barcelone, Eric Abidal, effectue son retour en équipe de France pour affronter l’Angleterre à Wembley, le 17 novembre prochain. Laurent Blanc, le sélectionneur des Bleus, n’a en revanche pas rappelé le milieu de terrain de Lyon, Jérémy Toulalan et s’attend à une rencontre âpre à Londres.

Laurent Blanc est venu pour parler du match Angleterre-France qui se jouera à Wembley le 17 novembre, et seulement pour celui-ci. Lorsqu’il s’est présenté en conférence de presse au siège de la Fédération française de football (FFF) ce 10 novembre, le sélectionneur des Bleus a devancé toutes les questions sur « l’affaire des primes ». Les joueurs présents en Afrique du Sud avaient renoncé, par la voix de Patrice Evra, aux primes dues, suite au parcours catastrophique durant le Mondial 2010. Les tricolores concernés ont, depuis, changé d’avis, mettant en émoi la FFF et les médias.

« Je voudrais donc anticiper ce problème dont vous êtes très friands, a lancé Laurent Blanc aux journalistes présents. Ce problème-là, j’en ai pris connaissance mardi matin. Je le pensais réglé. A ma grande surprise, il ne l‘est pas. Comme je l’ai dit depuis ma prise de fonction, tout ce qui rappelle l’Afrique du Sud, je veux le solder pour préparer l’avenir. Je suis impatient de rencontrer les joueurs concernés. Je veux m’assurer qu'ils respecteront leurs engagements dans cette histoire de primes. »

Abidal de retour, Toulalan attend

La veille, Alou Diarra, capitaine lors des trois derniers matches, avait pris la parole, soulignant que les sommes réclamées iraient à des œuvres caritatives. Le milieu de terrain bordelais, suspendu six matches en Ligue 1 pour avoir bousculé un arbitre, fait bien parti de la liste des vingt-deux convoqués pour défier l’Angleterre.

Celle-ci ne comporte qu’une demi-surprise : le retour d’Eric Abidal dans le groupe France, absent depuis la Coupe du monde. « Il a été rappelé en tant qu’arrière gauche, a souligné Laurent Blanc. Il a retrouvé beaucoup de temps de jeu et une place de titulaire à Barcelone, ce qui n’est pas rien. J’estime que ce garçon a encore son mot à dire pour le poste de titulaire en équipe de France. »

Le milieu défensif Jérémy Toulalan. Reuters

Jérémy Toulalan, suspendu après la grève des joueurs à Knysna, pouvait aussi effectuer son retour. Mais le sélectionneur s’est passé des services du milieu de terrain lyonnais : « Je considère qu’il n’est pas tout à fait près. Il a repris récemment. J’estime qu’à son poste, on est assez fourni avec M’Vila, Cabaye, Diarra. Je n’ai aucun critère négatif envers Toulalan. » L’ancien entraîneur de Bordeaux s’est plutôt ému du forfait sur blessure d’Abou Diaby.

Angleterre-France : un test match

Le milieu de terrain d’Arsenal manquera dans les duels qui s'annoncent rudes, à Londres : « Les matches contre l'Angleterre sont toujours excitants à jouer, peut témoigner Laurent Blanc. Surtout avec "l’amour" que les deux pays se portent. C’est toujours difficile face aux Anglais, les duels sont âpres et engagés. Ils considèrent les Français d’une certaine manière. Et pour nous, réussir un résultat contre eux, flatte toujours l’égo. »

Laurent Blanc espère donc que cette unique confrontation avant France-Brésil, le 9 février 2011, servira de révélateur à un groupe encore tendre : « Ce sont deux adversaires de renom et deux matches de prestige. J’espère que ça va nous permettre de progresser dans le jeu et que certains éléments vont démontrer qu’ils sont devenus incontournables. Mais que ce soit avant ou après, on sera toujours en phase de construction. »

Gardiens : Cédric Carrasso (Bordeaux/FRA), Hugo Lloris (Lyon/FRA), Steve Mandanda (Marseille/FRA).
Défenseurs : Adil Rami (Lille/FRA), Philippe Mexès (AS Rome/ITA), Bacary Sagna (Arsenal/ANG), Gaël Clichy (Arsenal/ANG), Anthony Réveillère (Lyon/FRA), Mamadou Sakho (Paris-SG/FRA), Eric Abidal (FC Barcelone/ESP)
Milieux : Alou Diarra (Bordeaux/FRA), Yann Mvila (Rennes/FRA), Yoann Gourcuff (Lyon/FRA), Samir Nasri (Arsenal/ANG), Florent Malouda (Chelsea/ANG), Mathieu Valbuena (Marseille/FRA), Yohan Cabaye (Lille/FRA)
Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid/ESP), Loïc Rémy (Marseille/FRA), Kevin Gameiro (Lorient/FRA), Guillaume Hoarau (Paris-SG/FRA), Dimitri Payet (Saint-Etienne/FRA)

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.