GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Equipe de France: Grand test pour les Bleus face aux Anglais

    media

    L’équipe de France de football affronte l’Angleterre ce 17 novembre 2010, à Wembley. Un match amical aux allures de test pour le jeune groupe dirigé par Laurent Blanc. Le sélectionneur s’attend d’ailleurs à une rencontre âpre face à un adversaire également en reconstruction après une Coupe du monde ratée.

    Sur l’Angleterre et la rivalité franco-anglaise, Laurent Blanc s’exprime avec délectation. Le sélectionneur de l’équipe de France regrette que son groupe soit privé d’éliminatoires pour l’Euro 2012 jusqu’au 25 mars 2011 et un déplacement au Luxembourg. Mais il ne cache pas son plaisir de défier « Les Trois Lions », ce 17 novembre 2010 à Wembley : « C’est notre premier adversaire de grande valeur (depuis le Mondial 2010), même si les Anglais n’ont pas fait une belle Coupe du monde. Mais ça reste un grand pays de football. Et jouer dans un stade comme Wembley, ça va être particulier. »

    Le sélectionneur de l'équipe de France, Laurent Blanc. Reuters

    Avec les matches de préparation Angleterre-France à Londres puis France-Brésil le 9 février 2011 à Saint-Denis, Laurent Blanc va savoir ce que ses Bleus ont dans le ventre : « On a ces deux matches de prestige face à des grandes nations de football. J’ai hâte de voir le comportement de mes joueurs face à une telle opposition. […] J’attends beaucoup de la rencontre face aux Anglais. Elle doit nous permettre d’acquérir de la confiance individuellement et collectivement. » Mais l’ex-entraîneur de Bordeaux prévient : « Quel que soit le résultat, on sera en reconstruction après ce match. J'espère toutefois que ces matches vont permettre à certains de marquer des points et de prendre confiance. »

    Concurrence en défense

    Excepté la polémique sur les primes de participation aux éliminatoires de la Coupe du monde puis à sa phase finale, Laurent Blanc n’a qu’un réel souci : savoir si le défenseur Philippe Mexès, touché à un mollet, sera apte ou pas. Dans le doute, le staff tricolore a appelé en renfort le stoppeur de Tottenham, Younes Kaboul. Mais le Parisien Mamadou Sakho devrait plutôt remplacer le Romain Mexès dans l’axe et étrenner ainsi sa première sélection chez les A. Sur le côté gauche, Eric Abidal, absent depuis la Coupe du monde, sera en balance avec Gaël Clichy. Les bons matches d’Anthony Réveillère ont instauré de la concurrence avec Bacary Sagna sur le flanc droit.

    Aux autres postes, il ne devrait pas y avoir de surprises. Malgré un temps de jeu plutôt faible au Real Madrid, Karim Benzema devrait être titulaire en pointe. Il aura pour soutien, à gauche, Florent Malouda, en perte de vitesse avec Chelsea et transparent en équipe de France. Les autres places offensives iront à Samir Nasri, Yoann Gourcuff et/ou Mathieu Valbuena. A la récupération, selon le schéma choisi (4-4-2 ou 4-5-1), Yann M’Vila et Alou Diarra joueront ensemble ou l’un après l’autre. Laurent Blanc aura en tout cas besoin de leur impact dans l’entrejeu, car les duels s’annoncent rudes.

    L'attaquant anglais Andy Carroll. Reuters
    Une Angleterre en reconstruction

    L’Angleterre va tenter d’imposer son jeu et son style naissant. L’équipe dirigée par Fabio Capello, éliminée 4-1 par l’Allemagne en 8es de finale du Mondial 2010, a été rajeunie. Le très contesté sélectionneur italien intègre progressivement de nouveaux joueurs à son groupe. Face à la France, l’attaquant de Newcastle, Andy Carroll, 21 ans, et le milieu offensif de Sunderland, Jordan Henderson, 20 ans, seront titulaires.

    La sélection anglaise sera toutefois privée de plusieurs cadres, forfaits : John Terry, Ashley Cole, Wayne Rooney, Jermain Defoe, Darren Bent, etc. Résultat : c’est une équipe d’Angleterre amoindrie et dans le doute qui va accueillir les Bleus. Un adversaire dans une situation un peu similaire à celle des Tricolores.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.