Liège-Bastogne-Liège : Philippe Gilbert, roi des Ardennes - Sports - RFI

 

  1. 09:33 TU Priorité santé
  2. 10:00 TU Journal
  3. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  4. 10:30 TU Journal
  5. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  6. 11:00 TU Journal
  7. 11:15 TU Sessions d'information
  8. 11:30 TU Journal
  9. 11:33 TU Sessions d'information
  10. 12:00 TU Journal
  11. 12:10 TU Grand reportage
  12. 12:30 TU Journal
  13. 12:33 TU Sessions d'information
  14. 12:40 TU Accents d'Europe
  15. 13:00 TU Journal
  16. 13:10 TU Sessions d'information
  17. 13:30 TU Journal
  18. 13:33 TU Danse des mots
  19. 14:00 TU Journal
  20. 14:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  21. 14:30 TU Journal
  22. 14:33 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  23. 15:00 TU Journal
  24. 15:10 TU Autour de la question
  25. 15:30 TU Journal
  1. 09:33 TU Priorité santé
  2. 10:00 TU Journal
  3. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  4. 10:30 TU Journal
  5. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  6. 11:00 TU Journal
  7. 11:15 TU Sessions d'information
  8. 11:30 TU Journal
  9. 11:33 TU Sessions d'information
  10. 12:00 TU Journal
  11. 12:10 TU Grand reportage
  12. 12:30 TU Sessions d'information
  13. 13:00 TU Journal
  14. 13:10 TU Sessions d'information
  15. 13:30 TU Journal
  16. 13:33 TU Danse des mots
  17. 14:00 TU Journal
  18. 14:10 TU Autour de la question
  19. 14:30 TU Journal
  20. 14:33 TU Autour de la question
  21. 15:00 TU Journal
  22. 15:10 TU Priorité santé
  23. 15:30 TU Journal
  24. 15:33 TU Priorité santé
  25. 16:00 TU Journal

Dernières infos

fermer

Sports

Belgique Cyclisme

Liège-Bastogne-Liège : Philippe Gilbert, roi des Ardennes

media

Le coureur belge Philippe Gilbert a remporté la 97e édition de Liège-Bastogne-Liège, ce dimanche 24 avril 2011. Au terme d’une course pleine de rebondissements, il s' offre le luxe de déjouer le piège des frères Schleck (Frank est 2e et Andy 3e). Après avoir gagné l'Amstel Gold Race et la Flèche Wallonne, Gilbert réussit le triplé dans les classiques ardennaises. Il entre dans l’histoire du cyclisme.


Un Wallon en terre wallonne. Au terme d’une course pleine de rebondissements, Philippe Gilbert inscrit pour la première fois son nom au palmarès de Liège-Bastogne-Liège. Il n’y avait rien à faire contre lui et même les frères Schleck s'y sont cassé les dents. " Ils ont collaboré jusqu'au bout, même en sachant que ce serait dur de me battre ", déclarait-il à l'arrivée. Il est le seul à suivre lorsque Frank et Andy Schleck attaquent au pied de la Roche aux Faucons, à 22 km de l’arrivée. Derrière, Alexandre Vinokourov, le vainqueur sortant est à l’arrêt à cause d’ennuis mécaniques. Il ne reviendra plus.

Devant, il reste quelques rescapés de la principale échappée du jour. Entre autres, le Français Blel Kadri (AG2R La Mondiale), qui montre là tous les espoirs que l’on porte en lui. Dans la côte de Saint-Nicolas, Gilbert se paye le luxe de mettre en difficulté Andy Schleck, qui reviendra par la suite. A deux contre un, on pouvait penser qu’il serait attaqué et mis en difficulté dans le final. Il n'en est rien, et Gilbert s’impose au sprint face à deux grimpeurs en manque de punch.

Philippe Gilbert entre dans l’Histoire du vélo

Sept ans après l'Italien Davide Rebellin, le Wallon est le deuxième coureur à réussir le triplé dans les classiques ardennaises (Amstel Gold Race, Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège). Si l’on compte sa victoire dans la flèche Brabançonne, il a donc gagné quatre courses d'affilée. Qui dit mieux ? Pour lui, " c'est une journée fantastique, la plus belle de ma carrière sportive ". Il est aussi le premier Liégeois à s'imposer dans la « Doyenne » depuis trente-trois ans (Joseph Bruyère, en 1978).

Infatigable attaquant, il a notamment remporté le Tour de Lombardie en (2009 et 2010) et Paris-Tours en (2008 et 2009). C'est en 2003 qu'il passe professionnel dans l'équipe de la Française des Jeux. Cette année là, il signe sa première victoire chez les professionnels avec une étape sur le Tour de L’Avenir. Il restera dans l’équipe de Marc Madiot jusqu’à fin 2008. En 2009, il s’engage chez Omega Pharma-Lotto et se dit prêt à supporter la pression dans son pays natal.

La Belgique en fête

Nick Nuyens, vainqueur du Tour des Flandres 2011. Reuters / Thierry Roge

Pour la Belgique, la saison des classiques de printemps s’achève comme souvent avec des allures de triomphe. Outre les quatre succès de Philippe Gilbert, Tom Boonen a remporté Gand-Wevelgem et Nick Nuyens s'est imposé dans le Tour des Flandres. Johan Van Summeren, lui, a étonné en gagnant Paris-Roubaix. Le vieil adage affirme que "nul n’est prophète en son pays". Philippe Gilbert et ses compatriotes belges sont l'exception qui confirme la règle.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.