GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Sports

    Bradley Wiggins est à l'heure

    media Bradley Wiggins remporte le premier contre-la-montre du Tour de France 2012 dans les rues de Besançon, le 9 juillet 2012. REUTERS/Stephane Mahe

    Entre Arc-et-Senans et Besançon sur un parcours de 41,5 kilomètres, Bradley Wiggins a conforté un peu plus son avance lundi 9 juillet en remportant le premier grand contre-la-montre de cette édition 2012. Il en profite pour s'offrir le premier succès d'étape de sa carrière sur la Grande Boucle. Son coéquipier Christopher Froome termine deuxième du jour. Fabian Cancellara complète le podium.

    De notre envoyé spécial sur le Tour de France,

    Comme une horloge suisse bien huilée, Bradley Wiggins a fait parler sa belle mécanique pour remporter le premier chrono de ce Tour 2012. Le triple champion olympique de poursuite individuel (2004,2008) et par équipe (2008), a frappé très fort dans un style de pur rouleur. L’homme qui faisait corps avec sa machine a largement écœuré la concurrence sous un soleil de plomb. « J’étais très motivé et j’avais reconnu le parcours. Mais ce n’était pas chose facile de s’imposer ici. Le parcours était très technique », a déclaré le Britannique à l’arrivée.

    Christopher Froome en bonne position

    Dans la cité du Temps, à Besançon, son coéquipier Christopher Froome, a pris la deuxième place de l’étape. Vainqueur à La Planche des Belles Filles, où la montée finale était très exigeante, cet autre Britannique prouve qu’il sera un soutien de poids pour la course au maillot jaune (35 secondes séparait les deux hommes sur ce chrono). Mais après une telle démonstration de force, Bradley Wiggins a-t-il réellement besoin d’un coéquipier aussi puissant ? « On ne s’attendait pas à ce qu’il soit aussi bien placé. On va voir ce qui peut se passer dans les prochains jours. Mais peut-être qu’on le sacrifiera », a confié Wiggins.

    Cadel Evans pendant le contre-la-montre entre Arc-et-Senans et Besançon, le 9 juillet 2012. REUTERS/Bogdan Cristel

    Pour Cadel Evans qui a concédé 1’43” secondes sur le vainqueur, ses coéquipers seront plus qu'important. Pour espérer inverser la tendance, le coureur de la BMC va devoir sortir le grand jeu dans les prochaines étapes en haute montagne. Il va tenter de trouver la faille pour déstabiliser un Bradley Wiggins qui semble bien parti pour être le premier Britannique à remporter la Grande Boucle. Tout comme Cadel Evans en 2011 qui était devenu le premier coureur australien à briller en jaune sur les Champs-Elysées. Tejay Van Garderen sera certainement le coureur le plus précieux pour Evans. L’Américain termine ce chrono à 1’06” de Wiggins. Il reprend le Maillot blanc de meilleur jeune à Rein Taaramae (Cofidis). Le reste de l’équipe est au minimum à plus de trois minutes au classement de l’étape.

    Wiggins et les autres

    Derrière, l’équipe RadioShack se positionne en force. Andréas Klöden, Maxime Monfort, Haimar Zubeldia, Jens Voigt et Tony Gallopin terminent tous cette étape dans les vingt premiers. Mais que pourra bien faire l’équipe orpheline d’Andy Schleck dont le premier coureur au classement général est Haimar Zubeldia qui pointe à 3’19” de Wiggins. 

    Vincenzo Nibali qui ambitionnait de terminer ce premier grand chrono du Tour de France à moins de deux minutes et trente secondes derrière Wiggins, a réussi son pari. L’Italien va maintenant tenter son opération de déstabilisation dans la montagne. C’est du moins son souhait le plus profond.

    Demain lors de la première journée de repos, les cerveaux des directeurs sportifs risquent de chauffer. Comment faire pour éviter que Bradley Wiggins ne fasse rien d’autre qu’un défilé avec son train bleu d’ici Paris.

    tour de france 2012 : résultats, analyses et reportages

    Le classement de l'étape et le général

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.